Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lt69 - Trésors monétaires XXIV - Trésors d'or. Les Sablons (Le Mans), Lava (Corse), Partinico, Martigné-sur-Mayenne AMANDRY Michel, GIARD Jean-Baptiste (sous la direction)

Trésors monétaires XXIV - Trésors d or. Les Sablons (Le Mans), Lava (Corse), Partinico, Martigné-sur-Mayenne  AMANDRY Michel, GIARD Jean-Baptiste (sous la direction)
Prix : 50.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : AMANDRY Michel, GIARD Jean-Baptiste (sous la direction) 
Editeur : Bibliothèque nationale de France 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris 2011, broché, 21 x 29,7 cm, broché, 200 pages 27 planches noir et blanc, 8 couleur  
Poids : 1053  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Ce qui lie les dépôts publiés dans le volume XXIV des Trésors monétaires n'est ni leur lieu de découverte, ni l'époque à laquelle ils ont été enfouis, mais le métal. Ces quatre dépôts sont en effet uniquement constitués d'espèces en or (et d'argent dans le cas de Martigné).
Le dépôt monétaire des Sablons, commune du Mans, inventé en 1997 se compose de 152 statères en or allié appartenant à trois séries monétaires : une série à l'hippocampe en cimier dont l'attribution traditionnelle aux Vénètes est remise en cause et deux séries à la boucle sur la joue attribuées aux Aulerques cénomans.
Le dépôt de Lava, dont les premiers éléments ont été tirés de la mer en 1957, a fait l'objet d'un catalogue en 1958 et en 1980. L'inventaire actuel porte désormais sur 450 exemplaires. Cet ensemble regroupe aurei laurés, radiés, multiples d'or et objets d'orfèvrerie, immobilisé par un naufrage (?) en 272-273 ap. J.-C.
Vraisemblablement découvert au large des côtes de la Sicile à la fin des années 1950, le dépôt dit « de Partinico » constitue l'une des plus extraordinaires trouvailles de monnaies d'or du Bas-Empire. Cette nouvelle tentative de reconstitution rassemble 174 exemplaires, dont 35 multiples d'or et 139 aurei, s'échelonnant de 276-277 à 308 ap. J.-C.
Enfin le trésor de Martigné-sur-Mayenne, inventé en 1967, se compose de deux lots distincts : 275 monnaies d'or et 86 monnaies d'argent du XVe siècle. À coté des florins d'Utrecht, émis pendant la seconde moitié du XVe siècle, les monnaies les plus récentes sont les trois écus de Charles VIII et l'écu de Louis XII.
.
Articles connexes