Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lh41 - The Handbook of Greek Coinage Series, volume 9 - Handbook of Syrian Coins - Royal and Civic Issues fourth to first Centuries BC HOOVER O. D.

The Handbook of Greek Coinage Series, volume 9 - Handbook of Syrian Coins - Royal and Civic Issues fourth to first Centuries BC	 HOOVER O. D.
Prix : 59.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : HOOVER O. D. 
Editeur : CNG 
Langue : anglais 
Caractéristiques : Lancaster, 2010, relié cartonné, (14 x 22,3 cm), 400 p., 1465 n°, ill. n&b (photographies), vol. 9 
Poids : 750  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Voici le premier volume paru de cette nouvelle série, "The Handbook of Greek Coinage Series" destinée à enfin remplacer le "Pozzi" et le "Greek Coins and their values" de David Sear. Cette nouvelle référence d'un format pratique commence par une large introduction consacrée aux monnaies grecques et à la façon de les collectionner avant d'aborder le sujet plus spécifiques de monnaies syriennes. Le catalogue proprement dit débute commence avec les monnayages des rois Séleucides de Seleucus Ier Nicator (323-281 AC.) pour prendre fin avec le règne d'Antiochus XIII Asiaticus..
COMPTE-RENDU BIBLIOGRAPHIQUE - MONNAIES GRECQUES : « A STAR IS BORN ! » (BN 77)

Oliver D. Hoover, The Handbook of Greek Coinage Series, volume 9 - Handbook of Syrian Coins – Royal and Civic Issues Fourth to First Centuries BC, with a Series Preface by D. Scott Van Horn and Bradley R. Nelson, Lancaster/ Londres, 2009, relié cartonné, (14 x 22 cm), LXVIII + 332 p., nombreuses illustrations n&b dans le texte et indice de rareté. (HGCS).Prix : 59€. réf : Lh41.


Dans quelques années quand le HGCS sera devenu la référence incontournable pour les monnaies grecques, les vétérans comme moi, se rappelleront l'époque héroïque où les grands marchands français à la fin du XXe siècle et encore, au début du IIIe millénaire utilisaient comme unique référence la réimpression de l'ouvrage de la collection Pozzi, dont l'original de la collection fut vendue par Naville en 1921 à Lucerne. Le surnom d'un certain marchand était même « Pozzi var. » car cet expert international terminait toutes ses descriptions par la sempiternelle ritournelle du Pozzi et comme, la monnaie était souvent absente de la vente de référence, accompagnée de « var. » pour variété. Qui se souviendra encore de la version en deux volumes de David Sear, « Greek Coins and their Values, I Europa, II Asia and Africa », publié à Londres en 1978-1979 et réimprimé in extenso depuis moult fois.

La nouvelle référence, d'un format pratique, qui ressemble beaucoup à nos catalogues MONNAIES (A5) sauf la couleur, est facile à utiliser et permet d'être aisément transporté, volume par volume. Celui qui nous intéresse, le neuvième de la série sur un ensemble de treize est consacré au monnayage de la Syrie dans son ensemble. Mais le catalogue ne débute pas à la page 1, mais à la page I. Nous trouvons avant le catalogue proprement dit une introduction générale de 47 pages.

La table des matières sera votre bible et votre port d'attache aux pages II et III en tête d'ouvrage. Vous trouverez en page V, la préface générale et l'introduction débute ensuite directement avec plusieurs têtes de chapitres importants comme : « collectionner les monnaies grecques » (p. V-IX), les techniques de fabrication des monnaies grecques » (p. IX-XIII), « l'origine du monnayage grec et son développement » (p. XIII-XXXIV) émaillés de nombreux tableaux comme ceux des dénominations, des chiffres grecs par exemple. Tous les aspects sont abordés de manière simple et précise, parfois superficielle, mais toujours ouverte vers les débutants. Cette introduction générale se termine sur les principales divinités rencontrées dans le monnayage grec, celles de l'Olympe et des autres panthéons (p. XXXV-XLVII).

Une seconde introduction plus spécialisée, (p. XLIX-LXIX) permet d'appréhender plus spécifiquement l'étude du monnayage syrien dans son ensemble avec une introduction de l'auteur du volume O. Hoover (p. XLIX-L), puis de parcourir l'histoire de la Syrie et des rois Séleucides qui régnèrent sur cette région (p. LI-LVI), de découvrir les dieux et les types principaux du monnayage (p. LVII-LXIII), de découvrir les systèmes pondéraux et les différentes ères chronologiques, si importantes pour la datation des monnaies ainsi que le système de numération (LXIV-LXVI). Le tableau spécifique des raretés a été mis au point par Arthur Houghton (p. LXVII-LXVIII). Enfin une table des abréviations et une liste des principaux ouvrages utilisés viennent compléter cet copieuse entrée en matière (p. LXIX).

Le corps du volume proprement dit débute ensuite à la page 1 avec les monnayages des rois Séleucides entre Seleucus Ier Nicator (323-281 AC.) pour prendre fin avec le règne d'Antiochus XIII Asiaticus. Cette partie du catalogue, la plus importante de l'ouvrage occupe les pages 1 à 279, classés chronologiquement, basés sur les deux récents ouvrages de C. Lorber et A. Houghton, publiés respectivement en 2002 et 2008.

Le volume 9 contient au total 1465 entrées de catalogue avec parfois de multiples variétés, cinquante pour le n° 447 (Antiochus III le Grand). Le catalogue du Royaume syrien occupe à lui seul 1340 numéros. Le reste du monnayage syrien est classé alphabétiquement de Bambyle-Manbog (Hierapolis) à Damas avec les grandes cités de Syrie : Antioche, Séleucie, Laodicée, Apamée, Larisa de l'Oronte, Chalcis sous le mont Liban et finalement Damas (Demetrias).

Plusieurs index (p. 317-332), des ateliers, des personnages, des types de droit et des types de revers permettront de faire des recherches et de trouver facilement ce que l'on cherche.

Mais il manque le plus important : les cotes. Nous avons évoqué les indices de rareté qui accompagnent chaque numéro ou variété. Ne voulant pas voir devenir rapidement obsolète des cotes dans des unités monétaires dévaluées ou le contraire, éditeur et auteur ont pris le parti au début du XXIe siècle d'avoir recours à l'internet en créant un site dédié à la série sous l'adresse www.greekcoinvalues.com où le lecteur trouvera en ligne tous les renseignements disponibles et à jour sur les monnayages présentés dans chacun des ouvrages. Après, lecteur, à toi de jouer et de te former ton propre jugement !

Pour moi, le choix est déjà fait. Bien que ne collectionnant pas ce domaine, j'ai fait l'acquisition de cet ouvrage, moi le Romain pour ne pas mourir idiot et conquis, ce qui normalement est le contraire dans le cas des Grecs, j'ai décidé qu'il deviendrait mon « Pozzi » à moi et sans var. SVP !

Laurent Schmitt.