Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bgr_343960 - PHÉNICIE - SIDON Dishekel

PHÉNICIE - SIDON Dishekel
Prix : 7 200.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Dishekel 
Date: an 7 
Nom de l'atelier/ville : Sidon, Phénicie 
Métal : argent 
Diamètre : 28  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 27,38  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan épais et ovale bien centré des deux côtés. Très belle représentation de la galère ramassée, de style fin, bien venue à la frappe. Usure plus marquée au revers. Patine de collection ancienne avec des traces de corrosion 
Référence ouvrage:  -  -  -  -  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : Anépigraphe .
Description avers : Galère de guerre voguant à gauche avec une série de rames, ornée d'une rangée de boucliers (treize) ; au centre, mat déployé et quatre voiles ; à la poupe étendard naval et un double gouvernail ; au-dessous double ligne en zigzag pour figurer les flots ; le tout dans un grènetis cordonné .
Titulature revers : Anépigraphe .
Description revers : Bige au pas à gauche conduit par un aurige, tenant les rênes ; derrière une divinité barbue (ou le Grand Roi), coiffée de la cidaris et vêtue de la candys, levant la main droite ; au-dessus, en creux, un protomé de bouquetin ; le tout dans un carré creux .
Sur cet exemplaire la galère avec ses voiles hissées est particulièrement bien venue à la frappe.

PHÉNICIE - SIDON

(Ve - IVe siècles avant J.-C.)

Sidon était avec Tyr l'un des principaux ports de la cote phénicienne, essentiellement un port militaire. Sidon était l'un des cités les plus anciennes de la Phénicie. La cité était réputée pour l'exploitation commerciale de la pourpre (murex). Son monnayage semble avoir débuté dans la seconde moitié du Ve siècle avant J.-C. et dura jusqu'à la conquête macédonienne en 332 avant J.-C. La ville se soumit au conquérant sans combat à l'opposée de sa voisine, Tyr qui résista pendant sept mois. Le nouveau monnayage de Sidon commença en 112-111 avant J.-C. Pompée a maintenu le statut de cité libre, confirmé ensuite par Marc Antoine. Le monnayage autonome cessa en 30/29 avant J.-C.