Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v50_0121 - PÉPIN II D'AQUITAINE Denier

PÉPIN II D AQUITAINE Denier
MONNAIES 50 (2011)
Prix de départ : 1 900.00 €
Estimation : 4 000.00 €
Prix réalisé : 1 900.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 2 800.00 €
Type : Denier 
Date circa 840-850 
Date n.d. 
Nom de l'atelier/ville : Poitiers 
Métal : argent 
Diamètre : 22  mm
Axe des coins : 11  h.
Poids : 1,67  g.
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Ce denier est frappé sur un flan très large et régulier. Exemplaire plié présentant une cassure traversante. Petit manque de métal au-dessus du P de PECTAVO 
N° dans les ouvrages de référence :  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + PIPINVS REX EQ .
Description avers : Croix .
Traduction avers : (Pépin, roi d’Aquitaine) .
Titulature revers : + PECTAVO .
Description revers : Monogramme de Pépin (PIPINVS) .
Traduction revers : (de Poitiers) .
Monnaie de la plus grande rareté connue à quelques exemplaires.

PÉPIN II D'AQUITAINE

(839-852)

Pépin II d'Aquitaine (823-865) est le fils aîné de Pépin Ier (797-838) et le petit-fils de Louis le Pieux. Il succède à son père Pépin Ier, mort le 13 décembre 838, en s'emparant illégalement du trône et en prenant Toulouse en 843. Charles II le Chauve essaye de l'en déloger mais est obligé de reconnaître sa souveraineté sur l'Aquitaine en échange du serment de vassalité. En revanche, Pépin perd le comté de Poitiers. Les années suivantes ne sont qu'une suite ininterrompue de guerres et de trahisons. Toulouse et Poitiers sont pillées par les Normands. En 852, Pépin est livré à Charles le Chauve qui le fait enfermer à Saint-Médard de Soissons. Il s'en échappe et se révolte à nouveau contre son oncle. Les dix dernières années de sa vie, Pépin essaye vainement de reprendre possession de son royaume et meurt captif à Senlis en 865.

Articles connexes