Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v20_1527 - PAYS-BAS AUTRICHIENS - FRANÇOIS II D'AUTRICHE Jeton du couronnement Ar 22 1792 SUP

PAYS-BAS AUTRICHIENS - FRANÇOIS II D AUTRICHE Jeton du couronnement Ar 22 1792  SUP
MONNAIES 20 (2004)
Prix de départ : 100.00 €
Estimation : 180.00 €
lot invendu
Type : Jeton du couronnement Ar 22 
Date: 1792 
Métal : argent 
Diamètre : 21,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 3,25  g.
Tranche : striée 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire superbe avec une jolie patine foncée 

Pedigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES VII n° 1707 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : FRANC. II. AVG. DVX. BVRG. BRAB COM. FLAN .
Description avers : Tête laurée de François II à droite .
Traduction avers : (François II Auguste, duc de Bourgogne de Brabant comte de Flandre) .
Titulature revers : PATR. SAL./ PRINC ET CIVIVM./ SOLEN. SACRAM./ ASSERTA/ MDCCXCII .
Description revers : en cinq lignes dans une couronne de chêne .
Ce jeton ou petite médaille a été frappée à l'occasion du couronnement de François II comme duc de Bourgogne, duc de Brabant et comte de Flandre. Les Autrichiens furent chassés de Belgique plusieurs fois entre 1790 et 1794. Les archiducs Marie-Christine et Albert de Saxe étaient rentrés à Bruxelles en 1791. Il en furent à nouveau chassés en 1792. L'archiduc Charles, le frère de François II, fut nommé gouverneur en 1792. Il dut quitter Bruxelles la même année et y revint en 1793. François II lui-même visita les Pays-Bas en 1794 pour recevoir l'hommage pour le Brabant qui aurait dû être prêté en 1792. Il quitta Bruxelles peu avant l'arrivée, le 9 juillet 1794, des Français qui devaient conserver la Belgique jusqu'à 1814..

PAYS-BAS AUTRICHIENS - FRANÇOIS II D'AUTRICHE

(1792-1794)

François II (12/02/1768-2/03/1835) est le fils de Léopold II, petit-fils de François Ier et de Marie-Thérèse, neveu de Joseph II. Il succède à son père en 1792 en pleine révolution française, est le dernier empereur du Saint-Empire (1792-1806) et le premier empereur d'Autriche. Il perd la Lombardie et les Pays-Bas par le traité de Campo-Formio en 1797 et le traité de Lunéville lui enlève ses possessions sur la rive gauche du Rhin. Ennemi de Napoléon, il est battu à Austerlitz et est obligé de reconnaître la Confédération du Rhin en 1806. Il est encore battu à Wagram en 1809, Vienne est occupé. Il est obligé de signer le traité de Schönbrunn. Il sacrifie sa fille Marie-Louise qu'il donne en mariage à Napoléon en 1810. Dès 1813, il se rallie à la coalition qui se ligue contre son gendre. Le Congrès de Vienne de 1814-1815, dirigé de main de maître par le prince de Metternich, consacre le retour de l'Autriche sur le plan international. Il est président de la Confédération germanique et le champion du conservatisme en Europe.

Articles connexes