Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lm179 - Monete Italiane Regionali : Milano TOFFANIN Alessandro

Monete Italiane Regionali : Milano TOFFANIN Alessandro
Prix : 120.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : TOFFANIN Alessandro 
Editeur : VARESI 
Langue : italien 
Caractéristiques : Pavie 2012, cartonné, (18 x 25 cm), 490 p., 550 types décrits et illustrés en couleur, indice de rareté et cotes en Euro pour 2 états de conservation, illustrations en noir et blanc 
Poids : 1480  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Monete Italiane Regionali constitue l'unique tentative de modernisation du Corpus Nummorum Italicorum. Une entreprise vraiment colossale, portée en avant avec ténacité, qui jusqu'à aujourd'hui a vu la réalisation de 8 volumes.
Ce volume est consacré aux monnaies de Milan avec près de 550 types décrits et illustrés dont de nombreux inédits, de l'ouverture de Charlemagne jusqu'à la fermeture de l'atelier en 1887.
Alessio Montàgano, Monete Italiane Regionali, Firenze, 2011, 140 euros, 655 pages N&B.

Les éditions numismatiques Varesi viennent de publier un nouveau volume consacré aux « monnaies régionales italiennes » (MIR). Ce volume traitant du monnayage de Florence était très attendu. Le monnayage d'or florentin était, en effet, durant une partie du Bas Moyen-Âge particulièrement apprécié dans les échanges commerciaux et il n'est pas rare de trouver des florins dans des trésors monétaires. Le florin servait même parfois de monnaie de référence dans les comptes et donnèrent lieu à de nombreuses imitations de la part de plusieurs féodaux français (Orange, etc...) ou étrangers (Espagne, Hongrie...) mais aussi de la part du roi de France, Jean II le Bon par exemple. L'influence du florin était telle, que sous le règne de Philippe IV le Bel (1285-1314), le roi fit émettre des monnaies d'or aux mêmes poids et titre que celles de Florence. Il faut dire qu'une partie des manipulations monétaires de ce règne sont dues aux banquiers florentins Biche et Mouche. Concernant l'ouvrage des éditions Varesi, il ne faut pas y chercher un traité de numismatique consacré au monnayage florentin, mais un ouvrage à caractère purement numismatique. De très utiles planches listent par périodes les marques se retrouvant sur le florins. Ces marques sont essentielles pour déterminer la date d'émission des florins. Il existe de nombreuses variétés de florins et, pour chacune, l'auteur leur a affecté des indices de rareté et des cotations en euros. Les monnaies florentines, qu'elles soient d'or, d'argent, de billon ou de cuivre, sont réparties selon environ 500 types monétaires différents frappés depuis le XIIIe siècle jusqu'en 1861. Les collectionneurs et les numismates professionnels disposent enfin d'un ouvrage pratique dont le succès est déjà assuré.

Arnaud Clairand.
Articles connexes