Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

LN08 - La naissance de la monnaie, pratiques monétaires de l'Orient ancien LE RIDER Georges

La naissance de la monnaie, pratiques monétaires de l Orient ancien LE RIDER Georges
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 32.00 €
Auteur : LE RIDER Georges 
Editeur : PUF - Presses Universitaires de France 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris 2001, broché, 15,5x21,7, 304 pages 
Poids : 413  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Le moment de la naissance de la Monnaie est un tournant capital de l'histoire de l'humanité...
L'auteur, professeur honoraire au Collège de France, répond à cette question à la lumière des plus récentes découvertes, dans ce livre rigoureux et facile à lire..
LA NAISSANCE DE LA MONNAIE

Georges Le Rider, préface de Pierre Chaunu, Presses Universitaires de France, Paris 2001, broché, 286 pages, 208 francs. Disponible chez PUF http://www.puf.com et chez CGF, 36, rue Vivienne, 75002 Paris, renseignements : l3@cgb.fr.

Si je recommande chaudement ce livre à tout numismate qui s'intéresse vraiment et profondément à ce qu'il collectionne, c'est pour trois raisons :
- le moment de la naissance de la Monnaie est un tournant capital de l'histoire de l'Humanité, la naissance de notre civilisation : ce sujet nous concerne tous, surtout à l'heure de l'introduction prévue d'une monnaie supra-nationale.
- c'est un livre facile à lire, écrit pour tous, et d'une rigueur scientifique parfaite : il a sa place dans toute bibliothèque.
- c'est le livre d'un grand savant et d'un " honnête homme " qui, loin d'utiliser son sujet comme un marche-pied pour sa carrière ou sa gloriole, le sert et lui donne tout son savoir et toute sa probité intellectuelle et scientifique. C'est suffisamment rare : cela fait plaisir à lire.
-
La Monnaie, comme la Démocratie, le concept d'individu, l'Histoire, la Géographie ou la Philosophie sont nés en Grèce en quelques siècles bouillonnants. Ils permettent de poser la question " Qui suis-je ? " (et d'y apporter des éléments de réponse !), et structurent la pensée et la société occidentale depuis lors. Avez-vous déjà remarqué qu'il n'y a aucune différence sauf technologique entre la première pièce d'or, la créséide de Crésus, roi de Lydie, et un napoléon de 20 francs, 2.600 ans plus tard ? Une puissance politique marque de son sceau une rondelle de métal précieux d'un poids précis, en garantit la valeur et la teneur en métal ? Mis à part la roue, la poulie, la voile et autres pierres angulaires de l'activité humaine, connaissez-vous beaucoup d'objets qui soient restés inchangés aussi longtemps ?

Ce livre est conçu pour le grand public et facile à lire : les notes et renvois aux très nombreux documents et publications que l'auteur discute autour de son sujet sont en notes de bas de page, les faits et les dernières découvertes archéologiques sont exposées, les chronologies sont discutées, un très bon lexique spécialisé complète l'ouvrage. L'histoire du sixième siècle sert de trame, avec une insistance particulière sur le rôle de la Perse et des satrapes. L'auteur regrette que la numismatique du Grand Roi n'ai, philhellénisme des numismates oblige, pas été étudiée plus en profondeur car elle recèle l'un des mystères de la naissance de la Monnaie : pourquoi la partie occidentale du royaume perse (toute la Grèce d'Asie, l'actuelle Turquie) va-t-elle frapper monnaie en quantité et variété dès l'apparition de ce moyen d'échange alors que la partie orientale va continuer très longtemps à utiliser les morceaux d'argent pesés ?

Le ton est simple, l'auteur dit simplement " je ", sans le prétentieux " nous ", de rigueur chez certains, les raisonnements se déclinent clairement, les informations pertinentes sont rappelées dès que nécessaire. La pensée des intervenants, très nombreux sur le sujet, au fil de siècles et des continents est résumée et confrontée sans pédanterie. On est à des années lumière du pensum de vulgarisation : l'auteur cherche vraiment à communiquer, le lecteur se sent respecté.

Un petit détail m'a également rendu ce livre très sympathique. Mon livre sur les tétradrachmes syro-phéniciens avait eu droit à une revue en sept lignes dans le Bulletin de la Société Française de Numismatique ( BSFN , octobre 2000, p. 194) et je constate que La Naissance de la Monnaie a droit à six lignes dans la même publication (BSFN, mai 2001, p. 78) : accorder le même traitement à mon livre et à celui d'un membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France et à l'École Pratique des Hautes-Études, c'est trop d'honneur !

Michel Prieur
.
Articles connexes