Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v36_1172 - HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE Follis

HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE Follis
MONNAIES 36 (2008)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 250.00 €
lot invendu
Type : Follis 
Date an 17 
Nom de l'atelier/ville : Constantia (Chypre) 
Métal : cuivre 
Diamètre : 25,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 5,83  g.
Degré de rareté : R2 
Officine : 3e 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan extrêmement large et ovale. Frappe molle et fruste. Joli revers. Patine marron foncé 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  - 
Pedigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES 32, n° 776 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : Anépigraphe .
Description avers : Martine debout à gauche, Héraclius au milieu et Héraclius Constantin debout à droite ; ils sont tous couronnés, Héraclius et Héraclius Constantin portent la chlamyde et tiennent le globe crucigère de la main droite .
Titulature revers : A/N/N/O - X/U/II/ (gamma)// .
Description revers : M surmontée d'un croisette .
Légende revers : KUPR .
Traduction revers : (an 17) .
Poids lourd. L’exemplaire du Cabinet des médailles de la BnF présente la même particularité que notre exemplaire, à savoir le chiffre U couché. Traces de surfrappe au droit et au revers. Frappe fruste, caractéristique de l’atelier
Pour Chypre, l'atelier pourrait être Constantia. Les pièces sont datées entre l'an 17 et l'an 20 pour la troisième officine seulement.

HÉRACLIUS, HÉRACLIUS CONSTANTIN et MARTINE

(614-638)

Martine était la seconde femme d'Héraclius, mais aussi sa nièce. Héraclius l'épousa en 614. Elle fut la mère d'Héraclonas, né en 626, créé césar en 630, associé en 638 et qui régna seul entre le 20 avril et le mois d'octobre 641. Martine et son fils après leur abdication furent mutilés et exilés à Rhodes.