Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_402824 - EMPIRE DE NICÉE - THÉODORE Ier LASCARIS Hyperpère

EMPIRE DE NICÉE - THÉODORE Ier LASCARIS Hyperpère
Prix : 650.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Hyperpère 
Date c. 1208-1222 
Nom de l'atelier/ville : Magnésie 
Métal : électrum 
Diamètre : 29  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 4,44  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan extrêmement large, fendu à la frappe. Très belle représentation du Christ. Revers tout à fait inhabituel 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : IC - XC .
Description avers : Le Christ trônant de face sur un siège avec dossier, vêtu du pallium et du colombium, bénissant de la main droite et tenant les Évangiles de la main gauche .
Traduction avers : (Jésus Christ) .
Description revers : Théodore Lascaris et saint Théodore debout de face ; Théodore Lascaris est couronné, vêtu du divitision, du loros et du Sagion, la main droite tournée vers le sain ; saint Théodore est nimbé, vêtu d’une tunique et du paludamentum, tenant une épée de la main droite ; ils tiennent tous les deux, un labarum vertical  .
Traduction revers : (Théodore despote et saint Théodore) .
Ce type semble difficile à attribuer. Seule la présence au revers de saint Théodore permet de le donner à Théodore Lasacaris
Les hyperpères de Jean III Vatatzès ressemblent beaucoup à ceux de l'atelier de Thessalonique sous Jean II Comnène. Jean III inclut "porphyrogénète" dans sa titulature, alors qu'il ne peut pas revendiquer une "naissance dans la pourpre". C'est une marque de l'insistance des souverains de Nicée pour se fabriquer une succession légitime. L'empire de Nicée est le plus important des nouveaux États fondés par les nobles byzantins en fuite près la prise de Constantinople en 1204 par la quatrième croisade. Il mettra fin à 57 ans de domination latine sur Constantinople en 1261.

EMPIRE DE NICÉE - THÉODORE Ier LASCARIS

(1208-1224)

Après la chute de Constantinople en 1204 et la création d'un Empire Latin d'Orient (1204-1261), les Byzantins qui avaient réussi à fuir la cité lors de la prise de la ville et des massacres qui s'ensuivirent, trouvèrent refuge dans diverses parties de l'Empire. En Asie Mineure, la résistance s'organisa autour de Théodore Lascaris et de la ville de Nicée. Le sultan d'Iconium et l'empereur latin essayèrent de chasser l'intrus d'Asie mineure, mais ils furent vaincus en 1208 près de Nicée et le sultan tué. Théodore fut reconnu comme souverain légétime par le pratriarche de Constantinople. Les quatorze années suivantes furent consacrées à la défense de son nouveau territoire en luttant contre les Croisés et leurs alliés Vénitiens. En 1222, date de la mort de Théodore Ier, son gendre, Jean Ducas Vatatzès lui succéda.

Articles connexes