Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lc115 - Corpus des monnaies du Languedoc carolingien et féodal et du Roussillon BENANIBA Ali, DIAZ Jean-Marie

Corpus des monnaies du Languedoc carolingien et féodal et du Roussillon BENANIBA Ali, DIAZ Jean-Marie
Prix : 75.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : BENANIBA Ali, DIAZ Jean-Marie 
Editeur : Hades 
Langue : français 
Caractéristiques : Pins Justaret 2011, relié, (14,8 x 21 cm), 176 p., illustrations en couleurs des avers et revers. 
Poids : 405  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Ce livre de 176 pages traite du monnayage du languedoc et Roussillon pour : Albi, Anduze, Béziers, Cahors, Carcassonne, Comminges, Lodève, Marquisat de Provence, Maguelonne, Melguiel, Mende, Montpellier, Narbonne, Nîmes, Omellas, Razès, Rodez, Roquefeuil, Saint-Gilles, Sauve, Sustention, Toulouse, Uzès et Viviers.
Ali Benaniba & Jean-Marie Diaz, Corpus des monnaies du Languedoc carolingien et féodal et du Roussillon, 2011, 176 p., 75 euros.

J’ai eu cet ouvrage pour la première fois entre les mains en septembre dernier à la bourse d’Arles. Les deux auteurs étaient présents et en commençaient la commercialisation.
J’ai été d’abord surpris par ce petit livre relié, loin des traditionnels ouvrages que j’ai l’habitude d’utiliser pour identifier les monnaies de la boutique de monnaies féodales.

Les ouvrages de régions comme le Flon pour les monnaies de la Lorraine ou le Jezequel pour les monnaies de la Bretagne sont faits dans des dimensions plus importantes. Jusqu’ici seuls le Boudeau, le Poey d’Avant et le De Mey permettaient de classer les monnaies du Languedoc et le Roussillon. Le Corpus des monnaies du Languedoc carolingien et féodal et du Roussillon permet d’enrichir la bibliographie du Languedoc et du Roussillon d’un nouveau titre, plus précis et illustré. Les auteurs présentent leur travail comme un renouvellement de ce qui avait été déjà fait. Ils apportent des exemplaires inédits de collections privées et s’interrogent sur des types jamais retrouvées du Poey d’Avant.

Les monnaies du Languedoc carolingien et féodal occupent les 151 premières pages (564 types) tandis que les monnaies du Roussillon occupent les 22 dernières pages (104 types). Le sommaire, en quatrième de couverture, classe les ateliers par ordre alphabétique : Albi, Anduze (Sauve et Roquefeuil), Béziers, Cahors, Caracassonne, Comminges, Lodève, Marquisat de Provence, Maguelonne (Sustention, Melgueil), Mende, Montpellier (Omellas), Narbonne, Nîmes, Razès, Rodez, Saint-Gilles, Toulouse, Uzès, Viviers et le Roussillon.
Chaque atelier est replacé dans un court contexte historique et l’origine du monnayage y est présentée. Une explication est donnée sur les différents types. Les photos, comme le veut désormais l’usage, sont en couleur.

Les auteurs ont fait le pari de restituer les signes et les alphabets des monnaies, ce qui peut paraître étrange à l’ouverture de l’ouvrage et qui se révèle d’une aide précieuse au fur et à mesure de l’utilisation.

Le point négatif reste le prix de l’ouvrage. J’ai tout de même constaté lors des derniers salons numismatiques qu’il circulait de plus en plus et était en passe de devenir l’ouvrage de référence des Monnaies du Languedoc et du Roussillon.

Alexis-Michel Schmitt-Cadet
.
Articles connexes