Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v16_1948 - COLONIES BRITANNIQUES - GEORGES IV Quart de dollar 1820 Londres TTB

COLONIES BRITANNIQUES - GEORGES IV Quart de dollar 1820 Londres TTB
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 75.00 €
Estimation : 130.00 €
Prix réalisé : 175.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 210.00 €
Type : Quart de dollar 
Date : 1820 
Nom de l'atelier/ville : Londres 
Métal : argent 
Diamètre : 25  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 6,72  g.
Tranche : cannelée 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : De petites marques de manipulation au revers. Très beau droit avec une faible usure et une patine sombre 
Référence ouvrage : KM/WC.19/3 p.169 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : GEORGIUS IV D: G: BRITANNIARUM REX F. D. .
Description avers : Écu festonné et couronné écartelé aux 1 et 4 d'Angleterre, au 2 d'Écosse, au 3 d'Irlande et sur le tout écu de Brunswick couronné .
Traduction avers : (Georges IV par la grâce de Dieu roi des Bretons, défenseur de la Foi) .
Titulature revers : COLONIAR: BRITAN: MONET: .
Description revers : Ancre couronnée accostée de IV - IV, au-dessous le millésime .

COLONIES BRITANNIQUES - GEORGES IV

(29/01/1820-25/06/1830)

Georges IV (12/09/1762-25/06/1830) est le fils aîné de Georges III et de Charlotte de Mecklembourg. Après une jeunesse dépravée, il devint Régent en 1810 quand la démence de son père fut trop grave. Il avait épousé Caroline de Brunswick (1768-1821). Leur fille unique Charlotte (1796-1817) épousa Léopold de Saxe-Cobourg, le futur roi des Belges. Ses frères Guillaume IV et Ernest-Auguste furent respectivement roi d'Angleterre et roi de Hanovre. Sa nièce Victoria devint reine. Georges IV fut un ultra-conservateur, ennemi juré de Napoléon et traitre à la parole donnée à l'empereur qu'il laissa déporter à l'île de Sainte-Hélène. Il s'appuya sur Wellington pour gouverner.

Articles connexes