Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fwo_270540 - BELGIQUE 5 Francs (1 Belga) Albert Ier légende Française 1930 TTB

BELGIQUE 5 Francs (1 Belga) Albert Ier légende Française 1930  TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 7.00 €
Type : 5 Francs (1 Belga) Albert Ier légende Française 
Date : 1930 
Quantité frappée : 1600000 
Métal : nickel 
Diamètre : 31  mm
Axe des coins : 6  h.
Tranche : en creux 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : ·ALBERT·ROI· ·DES·BELGES· // G. DEVREESE .
Description avers : portrait à gauche du roi Albert Ier .
Titulature revers : UN BELGA / 5 / FRANCS / 1930 // A.E.GR .
Description revers : dans le champ, entre un rameau de laurier à gauche et un rameau de chêne à droite .
C’est en 1926 que le gouvernement Jaspar, et en particulier le ministre sans portefeuille Emile Francqui, élabora un programme de stabilisation qui dévaluait le franc belge de six septièmes par rapport à sa valeur d’avant-guerre, rétablissant ainsi sa convertibilité et consolidant la dette publique.
L’introduction du belga comme nouvelle unité de compte fit partie de ce programme. Toutes les opérations de change devaient désormais être réalisées dans cette nouvelle unité monétaire afin de la dissocier clairement du franc français. En effet, la Belgique venait de se retirer de l’Union Latine, à la fin de l’année 1925, ce qui signifiait une véritable rupture monétaire avec la France.

Un belga valait 5 francs-or en 1926. Le belga fut mentionné sur les billets de la Banque nationale et de la Trésorerie à partir de 1927. Les pièces de monnaie n’apparaîtront que 3 ans plus tard. En 1930, la Monnaie royale frappa une pièce en nickel de 5 francs-1 belga. La même année, pour la célébration du centenaire de l’indépendance, une pièce en nickel de 10 francs-2 belgas fut gravée. Un an plus tard, la série fut complétée par une pièce de 20 francs-4 belgas, mais cette pièce de grand format en nickel fut mal accueillie, de sorte qu’elle reflua en masse. En 1933 enfin, les prix s’étant relativement stabilisés, une nouvelle monnaie d’argent, une pièce de 20 francs de bas titre, put être émise, cette fois sans mention de valeur en belgas.

La nouvelle unité de compte ne fut jamais acceptée ni sur les marchés des changes ni même en Belgique. Les Belges, par habitude et par facilité, ont toujours continué à compter en francs et la nouvelle appellation n’entra jamais dans les mœurs. Le belga disparut discrètement en 1946.

Source : Banque Nationale de Belgique.

BELGIQUE