Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_257625 - ARTUKIDES DE MARDIN - HOSAM AL DIN YULUK ARSLAN Dirhem

ARTUKIDES DE MARDIN - HOSAM AL DIN YULUK ARSLAN Dirhem
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 175.00 €
Type : Dirhem 
Date AH. 589 
Date c. 1193 
Nom de l'atelier/ville : Turkestan 
Métal : bronze 
Diamètre : 32  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 13,43  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et légèrement voilé à l’usure importante, mais parfaitement lisible et identifiable. Patine marron foncé légèrement granuleuse 
N° dans les ouvrages de référence :  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : Anépigraphe .
Description avers : Trois personnages penchés sur une femme tenant un enfant sur les genoux .
Titulature revers : Légende arabe circulaire en cinq lignes .
Traduction revers : Au centre (le roi parfait Nasir el din, le calife commandeur des croyants) ; à gauche et à droite, l’année d’émission, verticalement (589 de l’Hégire) ; légende circulaire (Hosam al din yuruk Aelan, rioi de Dyarbakir, fis de El Ghazi fils d’Urtuk)  .
Scène de lamentation d’après S. Album ou adoration des mages
En violation des " hadiths " interdisant les représentations humaines, ces monnaies devaient faciliter le commerce avec les Byzantins et les Croisés dans un pays frontalier, très disputé. À partir du XIIIe siècle, les bronzes deviennent plus légers et les diamètres plus petits. Les monnaies changent de nom deviennent des fals au lieu de dirham. Pendant trois siècles, les Artukides ont émis de curieuses monnaies en cuivre, montrant un foisonnement de personnages humains ou animaux, emprunts très éclectiques aux civilisations gréco-romaines et byzantine, qui ne respectent donc pas du tout les règles coraniques.. Ici, l’avers est généralement interprété comme une imitation d’un manuscrit figurant la Vierge et l’enfant Jésus adorés par les Rois Mages. Ce type de pièce devait se concilier l’importante population chrétienne environnante, et faciliter les échanges commerciaux dans une région frontalière très disputée..

ARTUKIDES DE MARDIN - HOSAM AL DIN YULUK ARSLAN

(1184–1195/ AH 580-591)

Les Artukides étaient une tribu d’Ouigour (Turcs venus du Turkestan), dont le chef Urtuk étant le fondateur éponyme d’une dynastie établie à Dyarbakir et à Mardin, points stratégiques sur la route de la soie, donnant accès à l’Anatolie, à la Syrie, à l’Irak et à l’Iran. Ils furent finalement absorbés dans la fédération turckmène des « Moutons noirs ». Hosam ed din Yuluq Arslan, surnommé le « Lion chauve », s’était illustré aux côtés de Saladin lors de la bataille d’Hattin (1187), sévère défaite infligée aux Croisés qui entraîna la chute de Jérusalem après quatre-vingts ans d’occupation latine. Le « Lion chauve a pour suzerain le calife abbasside de Bagdad (Nasir el din), en théorie, car son véritable suzerain est Sladin. .

Articles connexes