Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v37_1563 - ALLEMAGNE - AFRIQUE ORIENTALE ALLEMANDE Eine rupie 1890 Berlin SUP

ALLEMAGNE - AFRIQUE ORIENTALE ALLEMANDE Eine rupie 1890 Berlin SUP
MONNAIES 37 (2009)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 200.00 €
Prix réalisé : 217.00 €
Nombres d'offres : 6
Offre maximum : 237.00 €
Type : Eine rupie 
Date: 1890 
Nom de l'atelier/ville : Berlin 
Quantité frappée : 154394 
Métal : argent 
Titre en millième : 917  ‰
Diamètre : 30,61  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 11,66  g.
Tranche : cannelée 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Superbe exemplaire qui, sans de petites marques de manipulation dans les champs, serait classé en SPL. La quasi totalité du brillant d’origine est présente. Fine patine grise de collection 
Référence ouvrage:  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : GUILELMUS II IMPERATOR .
Description avers : Buste cuirassé de Guillaume II à gauche .
Titulature revers : DEUTSCH-OSTAFRIKANISCHE GESELLSCHAFT/ * EINE RUPIE * .
Description revers : Au centre, emblème présentant un lion devant un palmier ; en-dessous le millésime .
Rare dans cet état de conservation.

ALLEMAGNE - AFRIQUE ORIENTALE ALLEMANDE

(1885-1919)

L'Afrique orientale allemande s'étend sur les territoires actuels du Burundi, du Rwanda et de la partie continentale de la Tanzanie. En mars 1885, le gouvernement allemand autorise Carl Peters, fondateur de la Société pour la colonisation allemande, à établir un protectorat allemand en Afrique de l'Est. Pour mettre un terme aux protestations du sultan de Zanzibar, qui se considère également souverain sur le continent, Bismarck envoie cinq navires de guerre qui attaquent le palais du sultan le 7 août 1885. L'Allemagne et la Grande-Bretagne se partagent alors le territoire de l’actuelle Tanzanie continentale. L'Allemagne prend possession de plusieurs villes et, avec l'aide britannique, mate quelques révoltes locales. En 1890, les deux pays européens signent le traité de Heligoland-Zanzibar, qui donne Heligoland à l’Allemagne et définit les limites de l’Afrique orientale allemande même si les frontières exactes ne sont tracées qu’en 1910. Les Hehe, emmenés par leur chef Mkwawa, résistent à l’expansion allemande jusqu’en 1894 mais sont finalement vaincus après le ralliement de plusieurs tribus locales à l'Allemagne. Les forces d’occupation allemandes sont peu nombreuses et s’appuient sur quelques officiers pour maintenir l’ordre, collecter les impôts et gérer les cultures commerciales telles que le coton, le café et le sésame. Il en résulte un système fortement centralisé et autoritaire. Contrairement à d’autres puissances coloniales telles que la Grande-Bretagne, la France ou le Portugal, l’Allemagne est inexpérimentée en Afrique, ce qui se fait ressentir sur sa manière de gérer ses colonies. La colonie est conquise par les armées britanniques et belges pendant la Première Guerre mondiale.

Articles connexes