Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_285905 - VÉNÈTES (Région de Vannes) Statère d'électrum au personnage recroquevillé ailé – à l’aurige et à la croix

VÉNÈTES (Région de Vannes) Statère d électrum au personnage recroquevillé ailé – à l’aurige et à la croix TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 1 700.00 €
Type : Statère d'électrum au personnage recroquevillé ailé – à l’aurige et à la croix
Date : c. 80-50 AC.
Nom de l'atelier/ville : Vannes (56)
Métal : électrum
Diamètre : 22,5 mm
Axe des coins : 8 h.
Poids : 6,68 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan régulier avec une frappe centré et un peu molle au droit. Revers de frappe vigoureuse, mais décentrée sur la gauche. Patine claire,avec de petites concrétions autour des reliefs, surtout au revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire est le n°63 du trésor d'Hennebont ; il est issu des coins D31 - R45.

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête stylisée à droite, la chevelure composée de cinq mèches en esses et en rouleaux, avec une croix au-dessus ; un motif triangulaire devant le front, avec des cordons perlés autour de la tête, terminés par de petites têtes coupées ; le menton est terminé par une sorte de fleuron en forme d’esse.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval androcéphale à gauche, conduit par un aurige tenant un fouet terminé par une croisette en guise de stimulus devant le poitrail ; un petit personnage recroquevillé et ailé entre les jambes du cheval.

Commentaire


Ce type précis est le mieux représenté dans le trésor, avec 24 exemplaires, soit près de 30% de l’ensemble, frappés avec seulement 7 coins de droit pour 13 coins de revers. Avec un revers assez standardisé et de petites variantes dans la composition du droit, ces monnaies sont toutes à rapprocher de la variante 2, même si les statères issus des coins D31 et D32 ont un avers très proches de celui de la collection Trampitsch qui caractérise la variante 1. L’exemplaire de la collection Trampitsch est d’une qualité de frappe et d’une finesse hors du commun ; la seule différence typologique avec les monnaies de la variante 2 repose dans l’absence de motif triangulaire devant le front. C’est cette particularité, présente sur tous les statères n° 58 à 81, qui rapproche nos monnaies de la variante 2 et non pas de la variante 1 . Le style du statère de la collection Trampitsch est assez curieux et ne semble pas s’intégrer dans la série (?), alors même que la galvanoplastie n° 121 du musée de Rennes est bien de la variante 1, mais avec un style plus porche de celui de nos monnaies !.

Historique


VÉNÈTES (Région de Vannes)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Vénètes étaient un peuple armoricain qui résidait dans l'actuel département du Morbihan et dont la capitale était Vannes. Ils étaient aussi bons marins qu'excellents commerçants et contrôlaient aussi bien le commerce de l'étain que son exportation entre la Bretagne et Rome. Ils avaient une puissante flotte et de nombreux ports côtiers. Les Vénètes prirent la tête de la coalition armoricaine qui s'opposa à César en 57 avant J.-C. Ils furent soumis par Crassus. L'année suivante, en 56 avant J.-C., la flotte vénète rencontra celle de César, dans l'estuaire de la Loire ou dans le golfe du Morbihan et fut totalement détruite. Ils envoyèrent un contingent de secours pour aider à dégager Vercingétorix assiégé dans Alésia lors de la seconde révolte. Après la Guerre, les Vénètes perdirent leur puissance politique, mais conservèrent un rôle économique, en particulier dans les relations commerciales avec la Bretagne. César (BG. II, 34 ; III, 7, 9, 11, 16, 17 ; VII, 75). Tite-Live (Ep. 104). Strabon (G. IV, 4, 1). Pline (HN. IV, 107) ; Ptolémée (G. II, 8).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com