Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_515896 - SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE Médaille du roi Louis XVII

SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE Médaille du roi Louis XVII TTB+
80.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille du roi Louis XVII
Date : 1793-1795
Nom de l'atelier/ville : France
Métal : bronze
Diamètre : 51 mm
Graveur : CAQUÉ Armand Auguste (1795-1881)
Poids : 64,32 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Présence de taches et traces de manipulation. Rayures au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LOUIS XVII ROI DE FRANCE - ET DE NAVARRE.
Description avers : Buste à gauche du jeune Louis XVII, signé : CAQUE F. - DE PUYMAURIN. D..

Revers


Titulature revers : NÉ 1785 / ROI 1793 / - / MORT AU TEMPLE / 1795.
Description revers : Légende en 4 lignes lignes.

Commentaire


Intéressante médaille signée Caqué et non datée. Elle fait partie de la série de 73 médailles en bronze au module de 51mm gravées de 1835 à 1840 par Caqué.

Armand Auguste Caqué, né à Saintes (Charente-Inférieure) le 24 janvier 1795 et mort à Paris le 31 décembre 1881 à l'âge de 86 ans, est un sculpteur, graveur et médailleur français. Graveur officiel de l'empereur Napoléon III. Ses médailles sont signées CAQUÉ F et quelquefois sa signature est suivie de la mention "Graveur de S. M. l'Empereur".

Louis-Charles de France (Versailles, 27 mars 1785 – Paris, 8 juin 1795), second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, duc de Normandie, dauphin de France à partir de 1789, puis prince royal de 1791 à 1792. Après la mort de son père, en 1793, et suivant l’ordre dynastique, il est reconnu comme titulaire de la couronne de France sous le nom de Louis XVII par les puissances coalisées et par son oncle, futur Louis XVIII, alors qu'il est détenu à la prison du Temple. Il serait mort en captivité en 1795, à l’âge de dix ans, sans avoir jamais régné, mais l'éventualité de sa survie alimente encore l'attention des historiens.

Historique


SÉRIE MÉTALLIQUE DES ROIS DE FRANCE

Cette série a été gravée par Thomas Bernard et s'interrompt, pour cet auteur, au jeton de Louis XIV. Les jetons suivants sont gravés par Nicolas Gatteaux pour Louis XV, Duvivier pour Louis XVI, Puymaurin et Gayrard pour Louis XVII, Puymaurin et Depaulis pour Louis XVIII.
La série est souvent attribuée à Jean Dassier sur la foi de Forrer mais celui-ci corrige son assertion dans son tome VIII et confirme les archives de la Monnaie de Paris qui précisent que la série fut commandée par Monsieur de Launay.
Il en existe différentes émissions, en cuivre ou en laiton, de poids variés mais cohérents par séries, les coins de revers sont parfois variés.
La classification des rois se fait selon l'usage ancien, en trois races successives. On note l'existence d'un très rare jeton explicatif des abréviations que nous n'avons vu que dans une série en laiton.
L'emballage de cette série était dans un tube en bois. Il est bien entendu très difficile de la reconstituer et il faut noter que les différents jetons ont des raretés très différentes, ayant probablement été achetés à la pièce par le public, privilégiant les bons rois.
Il existe au moins une série en argent, peut-être apocryphe, complétée jusqu'à Napoléon III avec des jetons pour tous les régimes successifs, y compris la Révolution et Napoléon Ier, voir MONNAIES 28, n° 1395.
Cette série est documentée dans un petit ouvrage de Philippe Marinèche auprès de qui ont peut l'acquérir, contacter phmarineche@aol.com.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com