Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_237544 - PHÉNICIE - TYR Tétradrachme ou shekel

PHÉNICIE - TYR Tétradrachme ou shekel TTB/TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 320.00 €
Type : Tétradrachme ou shekel
Date : an 79
Nom de l'atelier/ville : Tyr
Métal : argent
Diamètre : 25,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 13,97 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan, bien centré, mais court sur les légendes au revers. Beau portrait. Revers bien venu à la frappe. Jolie patine de collection ancienne
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de mONNAIES 41, n° 264

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Melqart (Héraklès) laurée à droite.

Revers


Description revers : Aigle debout à gauche, les serres sur une proue de navire, une palme sur l’aile ; dans le champ à gauche, une massue ; dans le champ à droite, un monogramme.
Légende revers : TUROU [IERIAS] - KAI ASULOU/ OQ/ (FIL).
Traduction revers : (Tyr sainte et asile “sacrée”).

Commentaire


Le monnayage de Tyr ne présente pas de changement d’ère lors de la venue de César dans la région, mais l’an 79 marque la dernière année avant que le monnayage de la cité ne soit considéré comme colonial (RPC. 4619 = BMC. 168).

Historique


PHÉNICIE - TYR

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Tyr, d'après la tradition semble avoir été fondée par des colons venant de Sidon, sa grande rivale. Des colons tyriens fondèrent Carthage en 814 avant J.-C. Tyr était l'un des principaux ports de Phénicie et l'une des places commerciales les plus importantes de la Méditerranée Orientale. Tyr refusa de se soumettre à Alexandre le Grand en 332 avant J.-C. Le siège de la ville dura sept mois de janvier à août dans des conditions très difficiles. Alexandre se montra impitoyable et fit massacrer ou réduisit en esclavage la population. Tyr ne disparut pas et fut rebâtie. Après la mort d'Alexandre, elle changea souvent de maître : Perdiccas en 321 AC., Ptolémée l'année suivante, puis ce fut le tour d'Antigone le Borgne en 314 avant de repasser dans les mains de Ptolémée deux ans plus tard. En 294 avant J.-C., Tyr entra dans l'orbite séleucide. Après 274 avant J.-C., une nouvelle ère semble débuter pour Tyr. La ville sera autonome après 126 avant J.-C. et connaîtra un nouvel essor politique , économique et monétaire qui perdurera sous la domination romaine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com