Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_295721 - MÉDIOMATRIQUES, Incertaines Quart de statère au pégase, de Tarquimpol

MÉDIOMATRIQUES, Incertaines Quart de statère au pégase, de Tarquimpol B+/TB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 180.00 €
Type : Quart de statère au pégase, de Tarquimpol
Date : c. 120-100 AC.
Métal : or
Diamètre : 13,5 mm
Poids : 1,97 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie identifiable grâce à son revers, mais avec un avers de frappe molle. Aspect brillant comme si cette monnaie avait été astiquée anciennement
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête chevelue à droite, aux mèches ondulées et tirées en arrière.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval ailé à droite, un globule à la place de l’oreille, un globule irrégulier sous les jambes avant.

Commentaire


Le poids de ces quarts de statères varient entre 1,92 et 2,10 grammes. Contrairement à ceux de la classe I, le revers est anépigraphe. Ce monnayage au pégase a fait l'objet d’une sérieuse étude par J. Sills dans les mélanges offerts à S. Scheers.
Cet exemplaire de la classe II, se rapprocherait des n° 20-26 sans plus de précision en raison de la qualité de frappe de cet exemplaire et de la qualité des photographies illustrant l’article de J. Sills. Le motif sous le cheval pourrait presque être interprété sur cet exemplaire comme étant une petite tête coupée (?).

Historique


MÉDIOMATRIQUES, Incertaines

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Médiomatriques était un peuple très puissant de la Gaule Belgique. Ils étaient fortement romanisés et devaient leur richesse au commerce du sel. Ils étaient installés sur la Moselle et contrôlaient une partie des Vosges et de l'Alsace. Ils avaient pour voisins les Trévires, les Rèmes, les Lingons, les Leuques et les Séquanes. Ils fournirent un contingent de cinq mille hommes pour l'armée de secours destinée à dégager Alésia. Leur principal oppidum était Divodurum (Metz). César (BG. IV, 10 ; VII, 75).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com