Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bry_466247 - LOUIS VIII LE LION ET PREMIÈRE PARTIE DU RÈGNE DE LOUIS IX Denier tournois c.1223-1245

LOUIS VIII LE LION ET PREMIÈRE PARTIE DU RÈGNE DE LOUIS IX Denier tournois c.1223-1245  B+
20.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier tournois
Date : c.1223-1245
Métal : billon
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 0,94 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie frappée sur un flan irrégulier. Aspect hétérogène avec des incrustations à l’avers et au revers. Présence de faiblesses de frappe
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant du dépôt monétaire de Puylaurens (Tarn)

Avers


Titulature avers : + LVDOVICVS REX°.
Description avers : Croix.
Traduction avers : (Louis, roi).

Revers


Titulature revers : + TVRONVS CIVI, (N BOULETÉ).
Description revers : Châtel tournois sommé d'une croisette.
Traduction revers : (Cité de Tours).

Commentaire


Cet exemplaire présente une variété de ponctuation dans la légende de l’avers.

Historique


LOUIS VIII LE LION ET PREMIÈRE PARTIE DU RÈGNE DE LOUIS IX

(14/07/1223-03/11/1226) et (03/11/1226-vers 1245-1250)

Fils de Philippe Auguste et d'Isabelle de Hainaut, né en 1187, Louis VIII commença de jouer un rôle politique et militaire sous le règne de son père. En 1213, Louis se joignit à la croisade lancée en 1209 par les barons du nord de la France contre les Albigeois, c'est-à-dire les cathares, dont l'hérésie avait pris son essor dans le Midi une cinquantaine d'années plus tôt. Il dut cependant retarder son départ pour lutter contre la coalition qui s'était élevée contre son père : c'est pendant cette guerre qu'il remporta la victoire de La Roche-au-Moine (2 juillet 1214). L'année suivante, le prince descendit enfin dans le Midi pour seconder Simon de Montfort dans la conquête des domaines du comte de Toulouse, Raimond VI. En 1216, il débarqua en Angleterre, entra à Londres et se prépara à détrôner Jean sans Terre. La mort du roi Jean, le 19 octobre 1216, sauva sa dynastie. Après la mort de l'impopulaire monarque, l'Eglise prit le parti de son fils, Henri III Plantagenêt. Louis fut défait à Lincoln, en avril 1217 et la flotte française fut détruite en août. Après la mort de Simon de Montfort, en 1218, Louis retourna en Languedoc pour redresser la situation et prit la tête des massacres d'hérétiques, mais ne put prendre Toulouse. Peu après, Amauri, héritier de Simon de Montfort, abandonnait au roi ses droits dans le Midi. Quand il fut sacré roi, en 1223, Louis VIII avait donc derrière lui un brillant passé de campagnes militaires. Son court règne en fut la continuation. En 1224, le nouveau roi soumit le Poitou et la Saintonge. Désormais, seule la Gascogne restait aux mains des Anglais. Enfin, en 1226, il prit la tête de l'ultime croisade contre les Albigeois et fit son entrée en Languedoc. Deux sénéchaussées royales furent créées à Beaucaire et Carcassonne. C'est sur le chemin du retour que le roi mourut, frappé par la dysenterie, le 8 novembre 1226. Monté sur le trône à l'âge de trente-six ans, il s'était inscrit dans la continuité du règne de Philippe Auguste et conserva l'équipe dirigeante en place. Comme prince et comme roi, il fut d'abord un guerrier, travaillant à soumettre les féodaux à l'autorité royale. De Blanche de Castille, Louis VIII avait eu onze enfants, dont six survécurent. L'aîné, le futur saint Louis, lui succéda. Alfonse fut comte de Poitiers, Robert comte d'Artois, Charles comte d'Anjou et de Provence, roi des Deux-Siciles et empereur titulaire de Constantinople.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x