+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_013015 - LORRAINE - NOBLESSE ET VILLES Charles de Guise 1613

LORRAINE - NOBLESSE ET VILLES Charles de Guise B+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2009)
Prix : 38.00 €
Type : Charles de Guise
Date : 1613
Métal : laiton
Diamètre : 27,2 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : CHARLES DE LOR VC D GVISE PAIR DE FRAN.
Description avers : Armes de Charles de Guise, l'écu posé sur une ancre..

Revers


Titulature revers : MVLTITVDO PRINCIPVM CORONAE STABILIMENT 1613.
Description revers : Trois hommes soutenan la couronne royale..
Traduction revers : Un grand nombre de personnes soutient la couronne des rois..

Commentaire


Charles Ier de Lorraine, né le 2 août 1571 à Joinville, mort le 30 septembre 1640 à Cuna en Italie, est duc de Guise et prince de Joinville de 1588 à 1640 et comte d'Eu de 1633 à 1640. Il est le fils aîné d'Henri Ier de Lorraine, duc de Guise, dit le balafré et de Catherine de Clèves, comtesse d'Eu.
Il est d'abord chevalier de Guise et prince de Joinville, du vivant de son père. Après l'assassinat de ce dernier le 23 décembre 1588, au château de Blois, sur l'ordre du roi de France Henri III, il est arrêté avec le reste de la famille, mais s'évade de sa prison de Tours et se rend à Paris où il est reconnu chef de la Ligue. Il combat Henri de Navarre, qui devient roi de France en 1589, et ne fait sa soumission qu'à l’automne 1594, et échange le gouvernement de Champagne, qu'il détenait, contre celui de Provence.
Il est également grand maître de France et amiral du Levant.
En 1610, il se brouille avec son oncle Charles de Mayenne. Pendant la régence et le gouvernement de Marie de Médicis et de Concino Concini, Charles de Guise demeure fidèle à la royauté, prenant la tête de troupes contre les princes révoltés qu'il bat à plusieurs reprises en 1616-1617. L'arrestation du prince de Condé, revenu à la cour sur l'assurance du duc de Guise de ne pas être inquiété, amène ce dernier à se retirer un temps sur ses terres.
Partisan d'une monarchie très modérée qui aurait laissé une large place aux Grands, le duc de Guise fait preuve d'une fidélité moindre après la prise du pouvoir par Louis XIII et l'assassinat de Concini (24 avril 1617). Il cautionne ainsi l'évasion de Marie de Médicis alors exilée à Blois (1618), mais participe aux guerres contre les huguenots en commandant une armée royale en Provence en 1622 puis commande un temps la flotte lors du siège de La Rochelle (1627-1628). Il en abandonne cependant le commandement, ne lui trouvant pas assez d'importance.
La politique navale de Louis XIII et de Richelieu le contraint à abandonner sa charge d'Amiral du Levant, ce qui le fait lentement basculer dans l'opposition au cardinal contre lequel il complote. Au lendemain de la Journée des dupes, il est digracié: il demande la permission de partir en pèlerinage à Notre-Dame-de-Lorette pour n'en jamais revenir.
Pour sa biographie complète, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ier_de_Guise .

Historique


LORRAINE : NOBLESSE ET VILLES

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com