Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_155398 - LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne) Drachme “au style languedocien”, S. 276

LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne) Drachme “au style languedocien”, S. 276 TTB/SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 380.00 €
Type : Drachme “au style languedocien”, S. 276
Date : c. 121-52 AC.
Métal : argent
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 3,37 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Fan large, mais frappe décentrée au droit. Revers complet et de qualité exceptionnelle. Fine patine grise, avec des taches au droit
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cette drachme provient de la collection personnelle de G. Savès, spécialiste de référence pour les monnaies à la croix

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête à gauche dans un grènetis avec chevelure faite de mèches et d'un rouleau et surmontée de tois épis au-dessus du sourcil ; oreille pointée sous le rouleau ; mâchoire inférieure en avancée ; cou concave à la base et sans ornement.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Croix bouletée divisée en quatre cantons : fleur de lis stylisée et surmontée d'un bâtonnet bouleté aux deux bouts au 1er canton ; lunule aux 2e et 3e cantons ; lunule surmontée d'un globule au 4e canton.

Commentaire


La Série II (sic. page 179) regroupe toutes les monnaies avec ce type de revers "à la fleur de lis" avec la croix bouletée. Si le revers est constant, le droit évolue d'un portrait fin (S. 275-276) et très classique à une masse informe (S. 277), en passant par une totale désarticulation de la représentation manquant au Savès.
Cette drachme illustre l’étape intermédiaire de la dégénérescence du type de droit. Le revers est particulièrement bien venu sur cette monnaie !.

Historique


LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Ce peuple qui occupait la plus grande partie des départements de l'Aude et de l'Hérault n'est cité ni par Ptolémée, ni par Strabon, ni par César. Leur monnayage ne nous est connu que par les trésors de Béziers (Hérault) découvert en 1871 et qui contenait entre 750 et 800 monnaies de style languedocien ainsi que celui de Moussan dans l'Aude, découvert en 1967 et qui contenait 28 drachmes de style "languedocien".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com