VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_521004 - HOSTILIEN Tétradrachme syro-phénicien

HOSTILIEN Tétradrachme syro-phénicien TTB+
550.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 251
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie
Métal : billon
Diamètre : 26,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 13,51 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan ovale et irrégulier bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Patine gris foncé de collection ancienne
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire, qui provient de la Collection Richard McAlee et illustre le type dans son Coins of Roman Antioch, est le 0648_005 de la base TSP

Avers


Description avers : Buste drapé sans ptéryges, tête nue d’Hostilien à droite, vu de trois quarts en avant (A*01), deux globules sous le buste.
Légende avers : G OUAL OSTILIAN ME KUINTOS KESAR.
Traduction avers : (Caius Valens Hostilianus Messius Quintus césar).

Revers


Titulature revers : S C À L’EXERGUE.
Description revers : Aigle debout à gauche sur une palme, les ailes déployées, tête à gauche et queue à droite, tenant une couronne feuillée dans son bec.
Légende revers : DHMARC EX OUSIAS.
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne / avec l’accord du Sénat d’Antioche).

Commentaire


Ce type a été scindé depuis la parution du Prieur car deux exemplaires ont été découverts avec des ptéryges alors que le type standard a l’épaule ronde. La nouvelle référence, 648A, est donc à buste drapé et cuirassé.
Comme celles de son frère Herennius Etruscus et contrairement à celles de son père et de sa mère, les frappes d’Hostilien ne présentent pas deux séries bien distinctes.
Elles sont excessivement rares, on connaît malgré tout un revers avec l’aigle à gauche, tête et queue à droite, un point entre les pattes, dont nous avons vu qu’il appartient à la fin des frappes, et sont toutes en buste vu de trois-quarts en avant, peut-être pour les distinguer de celles de son frère. Toutes les officines semblent représentées.
Elles n’ont aucun rapport avec celles de Trébonien Galle (le graveur de l’aigle de revers est différent) et il est exclu que Trébonien ait fait frapper au nom d’Hostilien.
On note que les sigma sont gravés en C.
La base TSP inclut maintenant cinq exemplaires dont un seul en musée à l’ANS
.

Historique


HOSTILIEN

(+251) Caius Valens Hostilianus Messius Quintus

Fils de Trajan Dèce - César (03-/06/251)

Hostilien, second fils de Trajan Dèce et d'Étruscille est devenu César à la fin de l'année 250, peut-être au moment où son frère Herennius Étruscus recevait le titre d'Auguste. Quand Trajan et son fils aîné quittent Rome pour aller combattre les Goths et trouver la mort, Hostilien reste à Rome avec sa mère.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com