Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_457635 - CHARLES X Médaille pour la Duchesse de Berry

CHARLES X Médaille pour la Duchesse de Berry TTB+
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille pour la Duchesse de Berry
Date : 1825
Nom de l'atelier/ville : 75 - Paris
Métal : bronze
Diamètre : 42 mm
Graveur : DUBOIS Joseph Eugène (1795-1863)
Poids : 32,71 g.
Tranche : Lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Très belle médaille avec une patine brune et brillante assez homogène
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la descendance directe du graveur Auguste-François Michaut (1786-1879)

Avers


Titulature avers : MIE. CAROLNE. FERDE. L : - DUCHESSE DE BERRY. .
Description avers : Buste à droite, en-dessous la signature : E. DUBOIS F / DE PUYMAURIN DI..

Revers


Titulature revers : S. A. R. MADAME / DUCHESSE DE BERRY / VISITE A LA MONNAIE / DES MÉDAILLES / LE 22 JUILLET 1825..
Description revers : Légende en 5 lignes.

Commentaire


Marie Caroline Ferdinande Louise de Bourbon, princesse de Naples et de Sicile, (Caserte, 5 novembre 1798 - Brünnsee,16 avril 1870) fut l'épouse de Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry, second fils du roi Charles X de France, assassiné en 1820 et la mère du comte de Chambord, prétendant légitimiste au trône de France sous le nom de « Henri V. »
Au nom de son fils, elle tenta en vain de prendre le pouvoir en France en 1832 en qualité de « régente »..

Historique


CHARLES X

(16/09/1824-2/08/1830)

Charles X, petit-fils de Louis XV et frère cadet de Louis XVI, est connu comme comte d'Artois. Il succède à Louis XVIII le 16 septembre 1824. Son règne démarre avec des mesures libérales sans suite. Charles X est le dernier roi sacré à Reims, le 29 mai 1825. Il laisse le gouvernement à Villèle qui prend des mesures réactionnaires comme la loi d'indemnisation des émigrés d'un milliard de francs-or ou le licenciement de la Garde nationale. Malgré la dissolution de la Chambre en 1821, l'opposition libérale est renforcée et, en janvier 1828, Villèle est remplacé par Martignac qui tente l'apaisement. Rapidement renvoyé en août 1829, Martignac est remplacé par un représentant des ultras, Polignac. Le roi dissout la Chambre le 16 mai 1830 mais la nouvelle chambre élue en juillet est de nouveau à majorité libérale. Charles X promulgue alors quatre ordonnances qui visent à limiter les pouvoirs et les libertés de la Chambre et tendent à suspendre la charte de 1814. Cela provoque la révolution des 27/29 juillet, plus connue sous l'appellation des "Trois Glorieuses". Le 2 août 1830, Charles X abdique en faveur de son petit-fils Henri V, après avoir nommé Louis-Philippe lieutenant général du royaume.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x