Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_131990 - CADURQUES (région de Cahors) Obole “à la tête triangulaire”

CADURQUES (région de Cahors) Obole “à la tête triangulaire” TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 50.00 €
Type : Obole “à la tête triangulaire”
Date : Ier siècle avant J.-C.
Métal : argent
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Frappe vigoureuse, mais très décentrée. Le métal est un peu granuleux
Référence ouvrage :

Avers


Revers


Commentaire


Ce type de drachme à la tête triangulaire se rencontre pour 10 drachmes de tête négroïde, selon l'inventaire de R. Boudet. Cet exemplaire est décentré ais aucun doute ne subsiste sur son appartenance au groupe à la tête triangulaire.

Historique


CADURQUES (région de Cahors)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Cadurques, après la création de la province de Narbonnaise étaient les plus proches voisins des Volques et des Tolosates. Leur territoire s'étendait sur l'actuel département du Lot et sur celui du Tarn-et-Garonne, dans les limites de l'ancienne province du Quercy avec Cahors pour capitale. Ils étaient entourés par les Arvernes et les Gabales, les Rutènes et les Nitiobroges. Ils font une entrée remarquée au cours de la Guerre des Gaules et sont cités plusieurs fois par César. Ils rejoignirent la coalition formée par Vercingétorix, et à sa demande, attaquèrent (avec les Rutènes), les Volques Arécomiques restés fidèles aux Romains. Le chef cadurque, Luctérios, réussit à coaliser les Gabales et les Nitiobroges afin d'assiéger Narbonne. César, prévenu, fit dégager la capitale de la Provincia. Les Cadurques participèrent au contingent de 35.000 hommes des Arvernes pour secourir Alésia, assiégée. Après la défaite et la reddition de Vercingétorix, Luctérios participa, encore l'année suivante en 51 avant J.-C., à la défense de l'oppidum d'Uxellodunum (Puy d'Issolu dans le Lot). Sources : César (BG. VII, 4, 64 et 75 ; VIII, 32 et 34) ; Strabon (G. IV, 2, 2).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com