+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 25-7807 - fjt_05861 - BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT CAISSE D'ESCOMPTE 1776

BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT CAISSE D ESCOMPTE TB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 68 €
Prix : 26 €
Offre maximum : 26 €
Fin de la vente : 07 octobre 2013 18:23:30
participants : 5 participants
Type : CAISSE D'ESCOMPTE
Date : 1776
Métal : argent
Diamètre : 35 mm
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : SURETE. DANS. LA. CONFIANCE ; À L'EXERGUE : CAISSE. D'ESCOMPTE. ETABLIE. EN. 1776.
Description avers : Femme assise à gauche sur une base, le bras droit reposant sur un coffre rempli de sacs d'argent, le bras gauche appuyé sur la base. Sur le coffre, deux mains jointes.

Revers


Description revers : Écu carré surmonté d'une couronne de comte, semé de lis, avec deux mains jointes tenant des cornes d'abondance, et soutenu par deux lions. Signé BRANCHE. F.

Commentaire


Ce jeton signé Branche au revers présente les armoiries de la Caisse d’escompte : “de gueule à une corne d’abondance tenue par une bonne foi d’argent, au chef d’azur chargé de fleurs de lis sans nombre”.
Créée en 1776 avec l'appui de l'administrateur des finances Turgot par le banquier suisse Isaac Panchaud, théoricien de l’amortissement et admirateur de la révolution financière britannique, la Caisse d'escompte eut pour mission d'escompter les lettres de change et autres effets de commerce afin de faire baisser le taux d'intérêt du crédit commercial. Elle réussit aussi cette mission par le biais d'une baisse du taux d'intérêt des emprunts publics, qu'elle s'est mise progressivement à racheter sur le marché.
La Caisse d'escompte est considérée comme l'ancêtre de la Banque de France, de la direction du Trésor et de la Caisse des dépôts et consignations. Elle n'avait cependant pas pouvoir de battre monnaie.
La Caisse d'escompte a permis de lancer une politique d'emprunts publics à l'époque où l'armée et l'industrie se modernisaient. Jacques Necker y introduisit de grands banquiers français et utilisa son réseau de contacts européens, ainsi que celui d'Isaac Panchaud, pour placer les emprunts dans l'Europe entière et faire baisser leur taux d'intérêt. Lors de la guerre d'indépendance d'Amérique, la Caisse se mit à négocier les effets publics.
Pour tous les détails voir la fiche wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Caisse_d%27escompte.

Historique


BANQUES - ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, n'existaient que des banques privées destinées aux grosses fortunes comme les Rothschild. Elles prirent ensuite le nom de banques d'affaires comme la Banque de Paris et des Pays-Bas, l'Union Générale, etc.. Le développement de l'activité, née de la Révolution industrielle, provoqua la création de banques d'un type nouveau, pour tous, appelées banques de dépôt. La première fut le Comptoir d'escompte fondé en 1853. D'autres établissements suivirent : Crédit Industriel et Commercial, Crédit Lyonnais (1863), Société Générale, etc. .

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com