Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v21_2405 - VESPASIEN et TITUS Didrachme

VESPASIEN et TITUS Didrachme
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Didrachme 
Date: 71 
Nom de l'atelier/ville : Césarée, Cappadoce 
Métal : argent 
Titre en millième : 700  ‰
Diamètre : 19,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 6,16  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Beaux portraits. Flan légèrement ovale. Faiblesse de frappe sur les légendes. Usure régulière, exemplaire parfaitement identifiable 
Référence ouvrage: BMC.19  - Syd.102  - Aulock6364  - RPC.1650 
Pedigree : Cet exemplaire provient d’une vente Emporium, Hambourg 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Vespasien à droite (O*) .
Légende avers : AUTOKRA KAISAR OUESPASIANOS SEBASTOS, (Autokratoros Kaisaros Ouespasianos Sebastos) .
Traduction avers : (L'empereur césar Vespasien auguste) .
Description revers : Tête laurée de Titus à droite (O*) .
Légende revers : AUTO KAI OUESPASIANOS SEBASTOS UIOS, (Autokrator Kaisaros Oyespasianos Sebastos Uios) .
Traduction revers : (L'empereur césar Vespasien auguste fils) .
Les auteurs du Roman Imperial Coinage ont répertorié quarante-et-un didrachmes de ce type dont vingt-sept viennent directement de trésors. Ils ont isolé trente-huit coins de droit. Notre exemplaire est bon état de conservation en comparaison des didrachmes du trésor de l’American Numismatic Society.

VESPASIEN et TITUS

(+ 79)

Titus est le fils aîné de Vespasien et de Flavia Domitilla, né en 39. En 66, quand Vespasien reçoit le proconsulat et trois légions de Néron avec la tâche de réprimer la révolte de Judée qui vient d'éclater, Titus suit son père en Judée où il est légat de la XVe légion Apollinaris. Après la proclamation d'Alexandrie le 1er juillet 69 où Vespasien est acclamé Auguste, le nouvel empereur lui laisse le soin de parachever la pacification de la Judée durant laquelle il tombe amoureux de Bérénice (cf. la pièce de Racine). Après la prise de Jérusalem à l'été 70, il célèbre avec son père le Triomphe en janvier 71..