Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v21_2401 - VESPASIEN Didrachme

VESPASIEN Didrachme
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 300.00 €
lot invendu
Type : Didrachme 
Date: 71 
Nom de l'atelier/ville : Césarée, Cappadoce 
Métal : argent 
Titre en millième : + 650  ‰
Diamètre : 19,5  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 6,92  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Beau portrait. Frappe faible sur la légende. Flan légèrement taché 
Référence ouvrage: BMC.16  - Syd.90  - GIC.734  - RPC.1648 
Pedigree : Cet exemplaire provient de ROME I, 1995, n° 282 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Vespasien à droite (O*)  .
Légende avers : AUTOKRA KAISAR OUESPASIANOS SEBASTOS (Autokratoros Kaisaros Ouespasianos Sebastos) .
Traduction avers : (l’empereur césar Vespasien auguste) .
Description revers : Niké (la Victoire) marchant à droite, tenant une couronne de la main droite et une palme de la main gauche .
Légende revers : [NIKH] SEBASTH (Nikh Sebasth) .
Traduction revers : (Victoire de l’auguste) .
Les auteurs du RPC ont répertorié neuf pièces de ce type avec neuf coins de droit.

VESPASIEN

(1/07/69-24/06/79) Titus Flavius Sabinus Vespasianus

Vespasien est né le 17 novembre 9 à Flacrines, près de Reate (en pays sabin). Il appartient à la bourgeoisie municipale italienne. Édile en 38, prêteur en 40, consul en 51, proconsul d'Afrique en 63, il commande avec Claude l'expédition de Bretagne. Néron lui confie trois légions et un imperium proconsulaire pour écraser la révolte de Judée en 66. Il est proclamé auguste le 1er juillet 69 à Alexandrie et ses fils, Titus et Domitien, sont promus césars. Vitellius est éliminé le 20 décembre 69. Titus est associé directement au gouvernement par son père dès 71. Son règne est consacré à la restauration politique et économique de Rome. En 73, il revêt la censure. Il meurt à Reate le 24 juin 79.