Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v16_0522 - TRAJAN Tétradrachme syro-phénicien

TRAJAN Tétradrachme syro-phénicien
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 100.00 €
Estimation : 180.00 €
Prix réalisé : 100.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 117.00 €
Type : Tétradrachme syro-phénicien 
Date: 111 
Nom de l'atelier/ville : Tyr, Phénicie 
Métal : argent 
Diamètre : 25  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 13,98  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Usure régulière. Bien centré, portrait de Melqart dans la tradition autochtone 
Référence ouvrage: Prieur 1515 (51 ex) 
Pedigree : Cet exemplaire est le 1515_028 de la base TSP 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Trajan à droite posée sur un aigle debout à droite ; dans le champ à gauche, une massue posée en oblique .
Légende avers : AUTOKR KAIS NER TRAIANOS SEB GERM DAK (Autokrator Kaisar Nerua Traianos Sebastos Germanikos Dakikos) .
Traduction avers : (L'empereur césar Nerva Trajan auguste germanique dacique) .
Description revers : Tête laurée de Melqart (Hercule) à droite, la léonté nouée sur le cou .
Légende revers : DHMARC/ EX - IE UPATE. (Dhmarcikhs Exousias IE Upatos E) .
Traduction revers : (Puissance tribunitienne, An 15, consul pour la cinquième fois) .
Le portrait de Melqart est, sur ces tétradrachmes, plus ou moins hellénisé. Sur notre exemplaire il est particulièrement massif et brutal, probablement au plus proche de la représentation cultuelle du héros, donnant une image de force physique très impressionnante, particulièrement par le cou massif de lutteur.
Tyr est la principale ville de Phénicie. Le monnayage pour Trajan commença en 98, puis connut une interruption de cinq ans et reprit avec les émissions liées au cinquième consulat (103) avec un style proche des émissions d’Antioche. Michel Prieur fait remarquer qu’il existe une liaison de coins entre les différents types de revers. Il émet l’idée que l’atelier de Tyr aurait frappé pour l’ensemble de la région. Les pièces de l’atelier d’Antioche sont particulièrement rares (PR. 151-153) alors que les émissions pour Tyr sont abondantes (PR. 1477-1522).

TRAJAN

(27/10/97-8/08/117) Marcus Ulpius Traianus

Auguste (25/01/98-8/08/117)

Trajan est né le 18 septembre 53 à Italica, près de Séville en Espagne, comme son pupille Hadrien. Il appartient à une famille de colons qui s'est installée en Espagne. Après une brillante carrière militaire sous les Flaviens, il est consul en 91 et légat de Germanie supérieure quand il est adopté par Nerva en 97 pour lui succéder. Après la mort de ce dernier, il devient auguste. Son règne va être consacré à de nombreuses campagnes militaires contre les Germains sur le limes rhénan, ce qui lui vaut le titre de Germanicus, puis à deux guerres daciques contre Décébale qui se terminent par l'annexion de la Dacie. Trajan prépare une campagne contre les Parthes, les turbulents et puissants voisins de l'est. Il quitte Rome pour l'Orient, établit son quartier général à Antioche avant d'envahir le royaume parthe. Il ira jusqu'à Ctésiphon (Séleucie sur le Tigre). À sa mort, le 8 août 117, l'Empire est à son apogée et connaît sa plus grande extension territoriale.