Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

E-auction 77-38079 - TRAJAN DÈCE Dupondius

TRAJAN DÈCE Dupondius
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, . Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 95 €
Prix : 30 €
Offre maximum : 31 €
Fin de la vente : 06 octobre 2014 16:10:00
participants : 5 participants
Type : Dupondius 
Date: an 12 
Nom de l'atelier/ville : Viminacium, Mésie Supérieure 
Métal : cuivre 
Diamètre : 22  mm
Axe des coins : 1  h.
Poids : 5,33  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et ovale, bien centré avec les grènetis visibles. Beau portrait particulier. Revers de style fin. Belle patine verte 
Référence ouvrage: BMC.-  - SNG/H.412  - AMNG. 1/129  - Varbonov-  - Kotschev3 /21-1 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : IMP TRAIANVS DECIVS AV .
Description avers : Buste radié, drapé et cuirassé de Trajan Dèce à droite, vu de trois quarts en arrière (A2) .
Traduction avers : “Imperator Traianus Decius Augustus”, (L’empereur Trajan Dèce auguste) .
Titulature revers : P M S C-OL VIM// AN XII .
Description revers : La Mésie drapée debout de face tournée à gauche, brandissant une branche d’olivier de la main droite et tenant de la main gauche, un long sceptre transversal surmonté d’une victoriola ; de chaque côté, un taureau à gauche tourné à droite et un lion à droite tourné à gauche .
Traduction revers : “Provinciæ Moesiæ Superioris Colonia Viminacium/ anno duodecimum”, (Province de Mésie Supérieure colonie de Viminacium/ douzième année) .
Poids excessivement léger. Trou de centrage visible au droit Portrait de Philippe l’Arabe pour cette première émission où le portrait du nouvel empereur n’est pas encore connu. Variante très particulière avec un sceptre transversal. Même coin de droit que l’exemplaire du musée de Budapest (SNG/H. 392, pl. XXXII). Un seul exemplaire au musée de Budapest. Manque à l’ouvrage de Varbonov.

TRAJAN DÈCE

(07/249-06/251) Caius Messius Quintus Traianus Decius

Dèce est né en 201 en Pannonie inférieure. Après une brillante carrière qui lui ouvrit les portes du Sénat, il fut gouverneur de Mésie inférieure sous le règne d'Alexandre Sévère. À la fin du règne de Philippe, vainqueur sur le Danube de hordes barbares, il est proclamé auguste malgré son refus. Il l'écrit à Philippe qui ne le croit pas et marche contre lui. Philippe et son fils trouvent la mort dans la bataille qui a lieu près de Vérone. Dèce joint à son nom celui, prestigieux, de Trajan. Après un passage à Rome, Dèce se rend sur le limes danubien qui, déserté, a laissé filtrer des Goths qui ravagent les provinces danubiennes dont l'empereur est originaire. Il ne parvient pas à endiguer l'invasion. À partir de 250, un nouveau fléau ravage l'Empire, la peste qui décime population et troupeaux et affaiblit encore le limes. Il entame une persécution contre les chrétiens en 250 (Polyeucte, Corneille). L'année suivante, il se porte sur le limes, bat les Goths, mais son fils est tué. Il trouve lui-même la mort en voulant le venger. Il est le premier empereur à tomber au combat contre les Barbares.