Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_153661 - TITUS Tétradrachme syro-phénicien TB

TITUS Tétradrachme syro-phénicien TB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 140.00 €
Type : Tétradrachme syro-phénicien 
Date : 71-72 
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie 
Métal : argent 
Diamètre : 24,00  mm
Axe des coins : 11  h.
Poids : 13,09  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire à l’usure importante, comme tous les exemplaires connus ou presque. Flan très légèrement taché et décentré sur les légendes 
Référence ouvrage : Prieur 140 (17 ex)  - RPC.1967  - McAlee 379 
Pedigree : Cet exemplaire est le 0140_002, il provient de la trouvaille dite de Banias 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Titus à droite avec l’égide (O*4), légende débutant à la pointe du buste .
Légende avers : AUTOKR TITOS KAIS OUESP (Autokrator Titos Kaisaros Ouespasianos) .
Traduction avers : (l’empereur Titus césar Vespasien) .
Description revers : Aigle debout à gauche sur une palme, les ailes déployées ; dans le champ à gauche, une massue posée verticalement .
Légende revers : [ETOUS] G - IEROU (Etous gamma Ierou) .
Traduction revers : (année sacrée troisième du règne) .
Cette pièce est une frappe pour Titus, ce qu’indique sans confusion la légende de droit, et la date est tout aussi certainement celle du règne de Vespasien : les émissions parallèles existent pour Vespasien, groupe 8, et cet usage de dater les frappes du fils par les années régnales du père est bien attesté. C’est évidemment une frappe à vocation militaire, emblématique de la Guerre juive dont elle a payé les légions.
On pense bien entendu pour ce groupe à un atelier proche du front, Tyr, du fait de la massue, une ville de Judea Capta pour le lieu des combats, peut-être Jérusalem qui était déjà tombée, alors que les affrontements se poursuivaient.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, vingt-sept exemplaires seulement sont maintenant répertoriés, pas d’exemplaire au Cabinet des médailles de Paris.

TITUS

(1/07/69-13/09/81) Titus Flavius Vespasianus

Co-empereur (07/71-24/06/79)

Titus, né le 30 décembre 39, est le fils aîné de Vespasien. Il a suivi son père en Judée où il est légat de la XVe légion Apollinaris. Après la proclamation d'Alexandrie, Vespasien lui laisse le soin de parachever la pacification de la Judée durant laquelle il tombe amoureux de Bérénice (cf. la pièce de Racine). Après la prise de Jérusalem à l'été 70, il célèbre avec son père le Triomphe en janvier 71. Associé au pouvoir par son père, il lui succède le 24 juin 79, ayant rompu avec la belle princesse juive en 75. Son règne n'est qu'une suite de catastrophes, l'éruption du Vésuve le 24 août 79 qui détruit Pompéi et Herculanum, puis l'incendie de Rome en 80. Il meurt en 81, peut-être assassiné à l'instigation de son frère, Domitien (Suétone). Il est décrit comme "le délice du genre humain".