Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lh53 - The Herbert Schneider collection, volume 3, Anglo-Gallic, Flemish, and Brabantine Gold Coins, 1330-1794 WOODHEAD Peter

The Herbert Schneider collection, volume 3, Anglo-Gallic, Flemish, and Brabantine Gold Coins, 1330-1794 WOODHEAD Peter
Prix : 75.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : WOODHEAD Peter 
Editeur : Spink and Son Ltd 
Langue : anglais 
Caractéristiques : Londres, 2011, relié toile, (19,5 x 25,5 cm), 259 p., dont 39 planches en couleur (en langue anglaise). 
Poids : 1080  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Cette collection de monnaies d’or anglo-françaises, de Flandre et du Brabant est l’une des plus exceptionnelles jamais constituée. Les monnaies ont été sélectionnées avec un goût certain, et rareté rime souvent avec état de conservation exceptionnel.
De prime abord, lorsque mon collègue Laurent Comparot m’a demandé si nous devions commercialiser le volume 3 de la collection Herbert Schneider, je lui ai répondu par la négative. Mon attitude tenait principalement au fait qu’une collection n’est jamais vraiment complète et que vendre le catalogue d’une collection se solde souvent par un échec commercial.
A la consultation de l’ouvrage, ma position a complètement changé. Cette collection de monnaies d’or anglo-françaises, de Flandre et du Brabant est l’une des plus exceptionnelles jamais constituée. Les monnaies ont été sélectionnées avec un goût certain, et rareté rime souvent avec état de conservation exceptionnel.
La série des saluts d’or d’Henri VI est tout bonnement époustouflante. Nous y rencontrons pas moins de neuf exemplaires pour Amiens ou six de Dijon, 1 de Châlons-en-Champagne et 1 d’Auxerre ; dans ces quatre cas il s’agit d’ateliers particulièrement rares pour cette période.
La série des monnaies d’or d’Aquitaine est des plus remarquables : cette collection ne compte pas moins de sept guyennois d’or ou quatorze hardis d’or.
Parmi les monnaies féodales françaises d’exception, signalons un fort d’or de Charles de France (1469-1472) frappé à Bordeaux.
Cet ouvrage est précédé d’un historique de la période et d’une liste des dépôts monétaires contenant des monnaies d’or. Sa présentation est agréable et chaque monnaie fait l’objet d’une notice détaillée utilisant une police permettant de restituer fidèlement les caractère gothiques. Les photographies, en couleur, sont de qualité, mais présentent quelques problèmes d’encrage pour les planches 31, 32 et 33 tirant un peu trop sur le cian et donnant aux monnaies un aspect légèrement verdâtre.

Tout bon collectionneur ou numismate s’intéressant aux monnayages d’or anglo-français se doit d’avoir cet ouvrage dans sa bibliothèque.

Arnaud Clairand.
.
Articles connexes