Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v16_1477 - SUISSE - PRINCIPAUTÉ DE NEUCHÂTEL - ALEXANDRE BERTHIER Essai de 2 francs 1814/3 Paris SUP

SUISSE - PRINCIPAUTÉ DE NEUCHÂTEL - ALEXANDRE BERTHIER Essai de 2 francs 1814/3 Paris SUP
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 1 300.00 €
Estimation : 2 000.00 €
Prix réalisé : 1 613.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 2 100.00 €
Type : Essai de 2 francs 
Date: 1814/3 
Nom de l'atelier/ville : Paris 
Quantité frappée : 59 
Métal : argent 
Titre en millième : 900  ‰
Diamètre : 27  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 9,11  g.
Tranche : inscrite en relief à cinq viroles (abeilles) POIDS DIX/ GRAMMES/ (abeille) TITRE /NEUF DIX/ IEMES 
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Flan légèrement bombé avec une frappe un peu faible au revers. Beau portrait légèrement mat. De petites marques de manipulation. Exemplaire superbe avec les bords encore coupants 
Référence ouvrage:  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : ALEXANDRE PRINCE - DE NEUCHATEL. .
Description avers : Buste à droite d’Alexandre Berthier, au-dessous signature DROZ F. .
Titulature revers : PRINCIPAUTÉ - DE NEUCHATEL. .
Description revers : Couronne formée de deux branches d’olivier sous une couronne, au centre en deux lignes 2/ FRANCS ; à l’exergue 1814/3 .
Tranche en virole brisée à cinq parties pour cet exemplaire dont l’authenticité n’est pas douteuse. Trace de cassure du coin verticale sur le cou.

SUISSE - PRINCIPAUTÉ DE NEUCHÂTEL - ALEXANDRE BERTHIER

(30/03/1806 - 11/04/1814)

La principauté de Neuchâtel en Suisse appartenait au roi de Prusse. En 1806, elle est donnée au maréchal Berthier en récompense de son dévouement par décret impérial. Pierre-Alexandre Berthier est né à Versailles en 1753. Major de la Garde nationale à Versailles en 1789, il devient chef d'état major en Italie puis en Égypte. Ministre de la guerre du Premier Consul, il devient maréchal d'empire au lendemain du sacre chargé de la Grande Armée et de l'exécution des ordres impériaux. Après 1814, le traité de Paris prévoit l'indépendance des cantons suisses dont Neuchâtel.

Articles connexes