Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_119916 - SEPTIME SÉVÈRE et ABGAR VIII LE GRAND Unité TB+/TTB

SEPTIME SÉVÈRE et ABGAR VIII LE GRAND Unité TB+/TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 75.00 €
Type : Unité 
Date : 193-211 
Nom de l'atelier/ville : Édesse, Mésopotamie 
Métal : cuivre 
Diamètre : 19,5  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 4,74  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Beaux portraits. Flan court avec une frappe molle et des légendes incomplètes. Très jolie patine verte et sable 
Référence ouvrage : GIC.5736  - BMC.14 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Tête laurée de Septime Sévère à droite (O*) .
Légende avers : [SEOUHROS AUTOKRATwR] .
Traduction avers : (Sévère empereur) .
Description revers : Buste diadèmé et drapé d'Abgar VIII à droite, coiffé de la tiare vu de trois quarts en avant ; devant, un sceptre .
Légende revers : ABGAROS - [BASILEUS] .
Traduction revers : (Abgar roi) .

SEPTIME SÉVÈRE et ABGAR VIII LE GRAND

(179-214)

Édesse, fondée par Séleucus Ier, était la capitale du royaume d'Osrhoène qui devint indépendant à la fin du IIe siècle avant J.-C. Pendant les deux premiers siècles de l'empire romain, il avait été un royaume tampon ou client entre Rome et les Parthes. Lucius Vérus, après avoir écrasé les Parthes, restaura Manu VIII Philoromaios (l'ami des Romains) en 167 après avoir chassé Wael (163-165), installé par Vologèse IV, (147-191), roi des Parthes. Le fils de Manu, Abgar VIII Soter, succéda à son père en 179. Des sympathies chrétiennes lui sont prêtées car une petite croix figure sur certaines tiares de son monnayage. A la mort d'Abgar VIII, fidèle aux romains, son fils devint roi en 214 sous le nom d'Abgar IX Severus. Ce dernier fut déposé par Caracalla deux ans plus tard au début de la guerre parthique.

Articles connexes