Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fwo_383126 - RHODES - ROBERT DE JUILLY Gros ou gigliato n.d. Rhodes TTB

RHODES - ROBERT DE JUILLY Gros ou gigliato n.d. Rhodes TTB
Prix : 380.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Gros ou gigliato 
Date: n.d. 
Nom de l'atelier/ville : Rhodes 
Métal : argent 
Diamètre : 28,  mm
Axe des coins : 2  h.
Poids : 3,83  g.
Degré de rareté : R1 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + F: ROBERTVS: D: G[ULI]ACO: D: GR m (croix ancrée), (ponctuation par deux annelets superposés, M onciale) .
Description avers : Le grand maître Robert de Juilly agenouillé à gauche, priant devant une croix patriarcale posée sur trois degrés ; derrière lui un écu aux armes de Julliac ; sous la croix un Y .
Traduction avers : (Frère Robert de Juilly, par la grâce de Dieu, maître) .
Titulature revers : + OSPITAL: S: IOhS: IR[L nI]: ET: R: , (ponctuation par deux annelets superposés, E en forme de Q pour cum) .
Description revers : Croix feuillue dont chaque bras porte un écu de l'Ordre (de gueules à la croix d'argent) .
Traduction revers : (De l'Hôpital, de Saint-Jean de Jérusalem et de Rhodes) .
Le type du droit de ce gros fut inauguré par Foulques de Villaret, grand maître de l'ordre de l'Hôpital de 1305 à 1317. Le revers des monnaies de Foulques était toutefois proche de celui des gros tournois français. Le revers de notre gros est inspiré de celui de ses trois prédécesseurs, Hélion de Villeneuve, Dieudonné de Gozon et Pierre de Corneillan ; Hélion de Villeneuve s'inspira des gigliati de Naples qui circulaient abondamment sur les côtes de la mer Égée. Les gros de Robert de Juilly portent ses armes dans le champ du droit ; cette tradition a été introduite dans le monnayage de Rhodes par Roger de Pins (1355-1365).

RHODES - GRANDS MAÎTRES DE L'ORDRE DE L'HÔPITAL ET DE SAINT-JEAN DE JÉRUSALEM - ROBERT DE JUILLY

(1374-1377)

Quand les chevaliers de l'Hôpital évacuèrent Chypre, ils se réfugièrent à Rhodes, enlevée aux Byzantins en 1308, et devaient y rester jusqu'à la chute de l'île, en 1522, prise par le sultan Soliman le Magnifique. En 1530, les Hospitaliers obtinrent de Charles Quint l'Île de Malte comme nouveau lieu de résidence. En 1374, Roger de Juilly succéda à Raymond Bérenger (1365-1374), sixième grand maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Rhodes. Robert était seigneur de Juilly et de Claye, près de Meaux. Après son élection, il se rendit auprès du pape Grégoire XI afin de se faire confirmer ses pouvoirs. Ses armes étaient "d'argent à la croix fleuronnée de gueules, au lambel de cinq pendants d'azur, brochant en chef". En 1377, Jean-Fernandez de Hérédia (1377-1396) succéda à Roger de Juilly.