Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

E-auction 41-16555 - Rapport au ministre des finances, treizième année, 1908

Rapport au ministre des finances, treizième année, 1908
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, . Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 35 €
Prix : 6 €
Offre maximum : 6 €
Date de fin de la vente : 27 janvier 2014 19:35:30
participants : 4 participants
Editeur : Administration des Monnaies et Médailles 
Etat du livre : Livre d'occasion en état moyen. La couverture est abîmée, sinon le corps de texte est impeccable. Broché non coupé. 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris, 1908, broché, (16 x 25 cm), 303 p. + IV pl. n&b. 
Poids : 602  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Ces rapports constituent d'intéressants témoignages de l'activité monétaire de la Monnaie de Paris tant pour la France que pour les colonies, les Dom-Tom, voire certains pays étrangers.
La publication d'un rapport sous cette forme est entrée dans la tradition de la Monnaie en 1896. A l'époque, cela correspondait à un engagement du Gouvernement français au sein de l'Union Latine, à un moment où la rupture du rapport de la valeur entre l'or et l'argent imposait de centraliser et de porter à la connaissance des autres gouvernement de l'Union tous les documents relatifs aux frappes de monnaies, contrefaçons et altérations de signes monétaires, ainsi que la production et la consommation de métaux précieux.
Cette tradition a survécu à la fin de l'Union Monétaire et ce jusqu'en 1977..
Articles connexes