Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v52_0466 - RAOUL Denier

RAOUL Denier
MONNAIES 52 (2012)
Prix de départ : 2 800.00 €
Estimation : 5 000.00 €
Prix réalisé : 3 200.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 4 350.00 €
Type : Denier 
Nom de l'atelier/ville : Beaugency 
Métal : argent 
Diamètre : 20  mm
Axe des coins : 5  h.
Poids : 1,46  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Ce denier est frappé sur un flan assez large et irrégulier. Léger décentrage au revers ainsi que des cassures de coin. Exemplaire recouvert d’une patine grise et cristallisé (son mat) 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + CRATIA D-I REX, (légende commençant à 9 heures) .
Description avers : Monogramme de Raoul, de type carolin .
Traduction avers : (Raoul, roi par la grâce de Dieu) .
Titulature revers : + BALCENTIS CASTELL, (C carré, I final en exposant) .
Description revers : Croix .
Traduction revers : (Château de Beaugency) .
Deuxième exemplaire connu de ce denier qui était jusqu’à présent unique. Exemplaire issu de coins de droit et de revers différents de celui du Cabinet des médailles de Paris.

RAOUL

(13/07/923-15/01/936)

Raoul est le fils de Richard le Justicier, duc de Bourgogne. Il a épousé Emma, la sœur d'Hugues le Grand, la fille de Robert de France. À la mort de Robert Ier de France à la bataille de Soissons, en 923, son gendre Raoul est élu roi tandis que Charles III le Simple est arrêté et destitué. Il doit faire face à la montée des Normands dont le roi, Rollon, a reçu la Normandie au traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911. Raoul doit faire face à la montée en puissance de Guillaume Longue Epée, duc de Normandie, et de Hugues, comte de Vermandois. Il meurt en 936, sans postérité.