Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v22_0201 - POITOU - COMTÉ DE POITOU - RICHARD CŒUR DE LION Denier

POITOU - COMTÉ DE POITOU - RICHARD CŒUR DE LION Denier
MONNAIES 22 (2005)
Prix de départ : 70.00 €
Estimation : 115.00 €
Prix réalisé : 135.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 143.00 €
Type : Denier 
Date: n.d. 
Métal : argent 
Diamètre : 19  mm
Axe des coins : 11  h.
Poids : 0,91  g.
Commentaires sur l'état de conservation : Ce denier est frappé sur un flan irrégulier et large laissant apparaître une bonne partie des grènetis extérieurs. Exemplaire recouvert d’une patine grise et présentant de hauts reliefs. La croix du droit apparaît légèrement en négatif au revers 
Référence ouvrage:  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + RICARDVS REX .
Description avers : Croix cantonnée au 3 d’un annelet .
Traduction avers : (Richard, roi) .
Titulature revers : PIC / TAVIE / NSIS .
Description revers : en trois lignes dans le champ .
Traduction revers : (de Poitou) .
Variété avec annelet dans le troisième canton de la croix du droit.

POITOU - COMTÉ DE POITOU - RICHARD CŒUR DE LION

(1189-1199)

Richard Cœur de Lion est le second fils d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine. Dès 1175, avec l'aide de Louis VII de France, il se révolta avec ses frères contre leur père. Devenu héritier du royaume après la mort de son frère Henri en 1183, il succéda à son père en 1189 et passa les dix années de son règne à guerroyer en Terre Sainte et en France. Il participa à la troisième croisade et faillit reprendre Jérusalem. Il traita avec Saladin. Au retour, fait prisonnier en Autriche, il resta deux ans captif. Marié à Bérangère de Navarre, la fille de Sanche VI qui ne mit jamais les pieds en Angleterre, il n'eut pas d'enfant. Il trouva la mort en faisant le siège de la forteresse de Châlus en 1199. Il fut enterré à l'abbaye de Fontevrault comme sa mère, Aliénor, cinq ans plus tard.