Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v35_0897 - PAYS-BAS - ROYAUME DE HOLLANDE - GUILLAUME Ier Ducat d'or au chevalier 1831 Utrecht TTB

PAYS-BAS - ROYAUME DE HOLLANDE - GUILLAUME Ier Ducat d or au chevalier 1831 Utrecht TTB
MONNAIES 35 (2008)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 200.00 €
Prix réalisé : 170.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 170.00 €
Type : Ducat d'or au chevalier 
Date: 1831 
Nom de l'atelier/ville : Utrecht 
Quantité frappée : 410.915 
Métal : or 
Titre en millième : 983  ‰
Diamètre : 20,73  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 3,47  g.
Tranche : striée 
Commentaires sur l'état de conservation : La monnaie est légèrement voilée. Des hairlines et des marques de manipulation dans les champs. Exemplaire de bonne qualité pour ce type souvent mal frappé 
Référence ouvrage:
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : (caducée ailé) CONCORDIA RES - PARVAE CRESCUNT (différent) .
Description avers : Chevalier en armure debout à droite, tenant une épée de la main droite et un faisceau de flèches de la gauche, accosté de 18-31 .
Titulature revers : MO. AUR./ REG. BELGII/ AD LEGEM/ IMPERII. en quatre lignes .
Description revers : dans un cartouche festonné .

PAYS-BAS - ROYAUME DE HOLLANDE - GUILLAUME Ier

(1815-1840)

Prince d'orange, Guillaume Frédéric d'Orange-Nassau est stathouder des Provinces-Unies de 1813 à 1815. Après avoir refusé une première fois le trône en décembre 1813, il finit par l'accepter avec une constitution qui garantit des pouvoirs étendus au nouveau stathouder (prince souverain). Il ne se proclame roi des Pays-Bas qu'en mars 1815. Il est également grand-duc de Luxembourg de 1815 à 1840. Son royaume est créé au congrès de Vienne. Il va tenter d'unir le peuple des anciens Provinces Unies et celui des Pays-Bas autrichiens par une politique favorisant le développement économique. Quelques travaux sont décidés : canalisation de la Sambre, creusement du canal Gand-Terneuzen et création de l'Université de Liège. Mais, sa politique en faveur de l'usage du néerlandais et surtout son hostilité envers l'Église catholique provoquent le mécontentement des futurs Belges. Après la révolution belge de septembre 1830, il se porte candidat au trône de Belgique, mais sa candidature est unanimement rejetée. En 1831 la Belgique obtient son indépendance. Toutefois les Pays-Bas et la moitié orientale du Luxembourg (devenue en 1839 le grand-duché de Luxembourg) restent unis sous le règne de Guillaume Ier. Guillaume Ier abdique en octobre 1840 en faveur de son fils.

Articles connexes