Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Locc10900 - Ordres de Chevalerie, décorations et médailles de France (des origines au Second Empire) COLLIGNON J.-P.

Ordres de Chevalerie, décorations et médailles de France (des origines au Second Empire) COLLIGNON J.-P.
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 195.00 €
Auteur : COLLIGNON J.-P. 
Editeur : COLLIGNON 
Etat du livre : Ouvrage d'occasion en très bon état. Couverture défraîchie, tranche abîmée et légèrement déchirée (2 cm). Corps de texte impeccable 
Langue : français 
Caractéristiques : Charleville-Mézières, 2004, relié, (24 x 32 cm), 464p. + 1400 ill. couleur 
Poids : 3110  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Une vaste compilation des décorations et des médailles, depuis les ordres de l'ancienne France jusqu'au Second Empire.

Médailles de l’Ancienne France 1451 et 1587. Médailles des Pilotes 1692. Ordre de Saint-Michel 1469, Saint-Esprit 1578, Saint-Lazare et Notre-Dame-du-Mont-Carmel 1607, Saint-Louis 1693, Mérite militaire 1759. Médaillon des Deux épées 1771. Décorations et insignes de la 1ère Révolution (1789-1795). La légion d’honneur des origines à la fin du Second Empire (1802-1870). Ordres des frères de l’Empereur : Couronne de Fer 1805, Union de Hollande 1806, Deux-Siciles 1808 et Naples 1814, Espagne 1808, Westphalie et médailles d’honneur 1809, Réunion 1811. Ordres et décorations de la Restauration, de la Monarchie de Juillet, de la 2ème République. Décorations et médailles des campagnes du Second Empire, Hérauts Roi d’armes, Orphelins militaires, outillages de fabrication, etc.

Depuis l’ouvrage monochrome de L. Bourdier «Les Ordres français et les Récompenses nationales» édité en 1927, réédité en 1977 et maintenant épuisé, aucun ouvrage de référence important, consacré à nos récompenses n’avait pu être présenté au public et aux amateurs. Aussi, chacun devait se constituer en de patientes recherches, une bibliothèque ancienne rare et coûteuse, récupérée au hasard des librairies spécialisées ainsi qu’une iconographie provenant de catalogues d’expositions ou de vente publiques généralement introuvables..
Articles connexes