Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_262633 - NICÉPHORE BASILACIUS Follis

NICÉPHORE BASILACIUS Follis
Prix : 2 500.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Type : Follis 
Date 1078 
Nom de l'atelier/ville : Thessalonique 
Métal : cuivre 
Diamètre : 28,00  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 7,26  g.
Degré de rareté : R3 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan large et irrégulier avec une excroissance de métal. Beau portrait. Joli revers. Exemplaire à l’usure régulière. Patine verte 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  -  - 
Pedigree : Certificat d’exportation n° 135515 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : [+ NIKH - BACI]/ IC - XC .
Description avers : Buste du Christ nimbé, vêtu du pallium et du colombium, bénissant de la main droite et tenant les Évangiles de la main gauche .
Titulature revers : IC - XC/ NI-KA .
Description revers : Croix grecque posée sur un degré .
Traduction revers : (Jésus Christ vainqueur) .
Follis anonyme (classe N). Poids léger. Trace de surfrappe. Moins de dix exemplaires recensés d’après Andreas Sommer, DMBR., p. 326
Ce monnayage était inconnu avant 1976. C’est Philip Grierson, qui le premier, publia un groupe de trois folles qui furent attribués à un usurpateur appelé Nicéphore. Les folles étaient donnés à la classe N des folles anonymes. Mais dès 1950, Philip Grierson avait déjà discuté l’attribution de ce type de folles .

NICÉPHORE BASILACIUS

(1078)

Au début de l'année 1078, Nicéphore Botaniates, général de l'armée byzantine se révolta contre Michel VII qui rapidement abdiqua et se retira dans un monastère. Nicéphore III vécut avec Marie, la femme de Michel. Dès le début de son règne, Nicéphore III dut faire face à plusieurs révoltes dont celles de Nicéphore Basilacius et de Nicéphore Mélissenus. Alexis Comnène, le général le plus capable de Nicéphore Botaniates et le beau-frère de Nicéphore Melissenus, marcha sur Constantinople qui lui ouvrit ses portes sans combattre. Nicéphore III abdiqua et se retira dans un monastère. Nicéphore Basilacius se révolta à l'été 1078 peut-être à Thessalonique et ne dura que quelques mois. Nicéphore Basilacius fut éliminé par Alexis Ie Comnène.

Articles connexes