Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v49_0211 - MYSIE - PERGAME Assarion

MYSIE - PERGAME Assarion
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 95.00 €
Estimation : 150.00 €
lot invendu
Type : Assarion 
Date: c. 40-60 
Nom de l'atelier/ville : Pergame, Mysie 
Métal : cuivre 
Diamètre : 15  mm
Axe des coins : 12  h.
Poids : 3,23  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un petit flan ovale, bien centré des deux côtés. Beaux portraits à l’usure régulière. Patine marron foncé 
Référence ouvrage: BMC.205  - RPC.2374 var. (26 ex.)  - GIC.4910 var.  - SNG. France 5/1977 
Pedigree : Cet exemplaire provient du stock Jean Vinchon (1995) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste lauré, tourelé et voilé de Rome à droite ; devant un petit capricorne à droite .
Légende avers : QEAN - RWMHN .
Traduction avers : (la déesse Rome) .
Description revers : Buste juvénile drapé du Sénat à droite .
Légende revers : QEwN SUNK-LHTWN .
Traduction revers : (le dieu Sénat) .
Au regard de la pièce, le droit devrait être Rome et non pas le Sénat. Pour ce type nous avons un poids moyen de 3,47 g pour 18 exemplaires avec l’axe des coins à 12 heures. Notre type avec le petit capricorne fait peut être référence à Auguste ? Ce petit bronze a été vendu comme une monnaie d’Antioche de Syrie (BMC. 79).

MYSIE - PERGAME

(Ier - IIIe siècle après J.-C.)

Pergame, située à une vingtaine de kilomètres de la côte mysienne se trouvait dans une région fertile. La cité connut une période de splendeur sous la domination énergique des Attalides. Pergame avait été le lieu où l'eunuque Philétaire gardait le trésor de Lysimaque, composé de plus de 9.000 talents (plus de 200 tonnes de métal). Philétaire trahit d'abord Lysimaque pour Séleucus, avant de se proclamer indépendant, conservant le pactole pour son compte, origine de la prospérité proverbiale de Pergame. Le nouveau royaume allait connaître une prospérité économique importante après la paix d'Apamée en 188 avant J.-C. En mourant, en 133 avant J.-C., Attale III léguait son royaume aux Romains qui créèrent la province d'Asie avec Pergame pour capitale. La ville était célèbre pour sa bibliothèque et son sanctuaire dédié à Asclépios. La cité connut un important développement à l'époque romaine.

Articles connexes