Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Lm157 - Monnaies indo-scythes et indo-parthes, Catalogue raisonné FRÖHLICH Christine

Monnaies indo-scythes et indo-parthes, Catalogue raisonné FRÖHLICH Christine
Prix : 75.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : FRÖHLICH Christine 
Editeur : Bibliothèque nationale de France 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris, 2008, broché, (21 x 29,7 cm), 192 p. dont 29 planches 
Poids : 557  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Après avoir publié en 1991 le catalogue de ses monnaies gréco-bactriennes et indo-grecques, le département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France met un nouvel ouvrage de référence à la disposition des numismates, professionnels et amateurs, et plus largement, des historiens, en publiant son fonds de monnaies indo-scythes et indo-parthes constitué de 499 monnaies, toutes décrites et illustrées.
Cette publication nous fait revivre l’histoire de l’Inde du Nord-Ouest, entre le début du Ier siècle avant J.-C. et la fin du Ier siècle de notre ère. L’antique Gandhara, la région de Taxila, celles du Jammu (au sud-ouest du Cachemire) et du Sind (la basse vallée de l’Indus) ont vu se développer et disparaître ces dynasties. Les Indo-Scythes sont des souverains qui dépossèdent les rois indo-grecs des Paropamisades et du Gandhara dans la première moitié du Ier siècle avant J.-C., puis du Panjab occidental. Le territoire qu’ils contrôlaient représente grosso modo le Pakistan actuel. Les Indo-Parthes mirent un terme au royaume indo-scythe à la fin du Ier siècle avant J.-C. C’est leur histoire qui nous est racontée par Christine Fröhlich, dans une longue introduction historique qui précède le catalogue propre, expliquant et justifiant ses attributions et sa chronologie.
Avec ce volume, nous possédons enfin une synthèse qui apporte, sur les problèmes difficiles de la succession des rois, des suggestions que l’on jugera extrêmement vraisemblables. Même si Christine Fröhlich ne cache pas que de nouvelles découvertes pourraient modifier l’équilibre de son édifice, on se réjouira de pouvoir désormais disposer d’un ouvrage de référence sur cette période..
Articles connexes