Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bby_228580 - MICHEL III L'IVROGNE Follis

MICHEL III L IVROGNE Follis
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 15.00 €
Type : Follis 
Date 842-866 
Nom de l'atelier/ville : Syracuse 
Métal : cuivre 
Diamètre : 18  mm
Axe des coins : 5  h.
Poids : 1,91  g.
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire sur un flan ovale à l’usure très importante, mais lisible et identifiable. Patine marron foncé, piquée 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + MIXAHL B .
Description avers : Buste couronné de Michel III diadémé et couronné, vêtu du loros, tenant de la main droite un croix potencée et de la main gauche l’akakia .
Traduction avers : (Michel roi) .
Titulature revers : Anépigraphe .
Description revers : Grande M .
C’est le seul type de follis frappé pour l’atelier de Constantinople

MICHEL III L'IVROGNE

(20/01/842-23/09/867)

Michel III est le fils de Théophile (829-842) et de Théodora et le petit-fils de Michel II l'Armorien. Associé au trône par son père dès le 1er septembre 840, il lui succède sous la régence de sa mère et la tutelle de Theoctistus, son favori. En 856, Théodora est exilée et Theoctistus assassiné à l'instigation de Michel III. Bardas, le frère de Théodora, l'oncle de Michel III est associé au pouvoir. Tandis que les Arabes envahissent de nombreux territoires byzantins dont une partie de la Sicile, l'église byzantine christianise les Balkans et les Salves de l'Europe du Sud tandis que Photius devient patriarche de Constantinople. En 865, Bardas est assassiné et Michel III adopte Basile, d'humble origine qui finit par assassiner son bienfaiteur.

Articles connexes