Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v56_0524 - MALTE - EMMANUEL DE ROHAN Deux scudi 1796 La Valette SUP

MALTE - EMMANUEL DE ROHAN Deux scudi 1796 La Valette SUP
MONNAIES 56 (2012)
Prix de départ : 480.00 €
Estimation : 700.00 €
Prix réalisé : 480.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 615.00 €
Type : Deux scudi 
Date: 1796 
Nom de l'atelier/ville : La Valette 
Quantité frappée : --- 
Métal : argent 
Diamètre : 37,98  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 24,05  g.
Tranche : feuillue 
Degré de rareté : R1 
Commentaires sur l'état de conservation : Superbe monnaie bien frappée avec une faible usure et des reliefs bien marqués. Deux petites stries au revers. Exemplaire recouvert d’une magnifique patine de collection 
Référence ouvrage:  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : F. EMMANUEL DE - ROHAN M. M. .
Description avers : Buste à droite de François Emmanuel de Rohan, cuirassé et drapé .
Traduction avers : (François Emmanuel de Rohan, grand maître) .
Titulature revers : 17-96 / S.-2 .
Description revers : Écu couronné brochant sur une croix de l'Ordre de Malte, entouré du collier de l'Ordre et de deux branches d'olivier .

MALTE - EMMANUEL DE ROHAN

(1775-13/07/1797)

Emmanuel de Rohan, bailli de justice et général des galères de l'Ordre de Malte, est élu grand maître de l'Ordre à l'unanimité à la mort de son prédécesseur, François Ximenez de Texada (1773-1775). Peu de temps après son élection, il convoque le chapitre général qui n'avait pas été réuni depuis 155 ans. Il fait réviser les statuts de l'Ordre et publier un ouvrage sous le titre de "Codice del Sacro Militare Ordine Gerosolimitano", Malte, 1782. Le fort Tigné, du nom d'un grand prieur de Champagne, est construit sous Emmanuel de Rohan. En 1792, sous la Révolution française, la France démantèle les commanderies de l'ordre. Emmanuel de Rohan meurt le 13 juillet 1797 et est remplacé par Ferdinand de Hompesch (1797-1799).