Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

fwo_200908 - LORRAINE - CITÉ DE METZ Thaler à l'écu échancré, 2e type 1639 Metz TB+

LORRAINE - CITÉ DE METZ Thaler à l écu échancré, 2e type 1639 Metz TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 290.00 €
Type : Thaler à l'écu échancré, 2e type 
Date: 1639 
Nom de l'atelier/ville : Metz 
Quantité frappée :
Métal : argent 
Titre en millième : 882  ‰
Diamètre : 43  mm
Poids : 27,87  g.
Tranche : lisse 
Commentaires sur l'état de conservation : monnaie nettoyée / cleaned coin 
Référence ouvrage:  -  - 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : + S. STEPHANVS - PROTOMARTIR. .
Description avers : Buste habillé à gauche de saint Étienne, nimbé .
Traduction avers : (Saint Étienne, protomartyr) .
Titulature revers : (rose à cinq pétales) MONETA CIVITA. METENSIS. 1638 .
Description revers : Écu de Metz dans un hexalobe fleurdelisé et cantonné d'un lis dans chaque angle .
Traduction revers : (Monnaie de la cité de Metz) .
Exemplaire de la Collection Eugène P.
La frappe du thaler a commencé à Metz dès 1568 alors que la ville était déjà sous domination française. La ville avait le droit de battre monnaie avec permission spéciale du roi. D'après les travaux d'Edgard Wendling, ce type monétaire fut frappé sans interruption entre 1638 et 1653. .

LORRAINE - CITÉ DE METZ

1563-1619

Saint Étienne est toujours représenté avec une ou plusieurs pierres car il fut lapidé, devenant le premier martyr après le Christ. La situation politique est modifiée à Metz au XVIe siècle ; libérée de la tutelle de l'évêque, la ville est maintenant administrée par les citoyens. Henri II s'est emparé des Trois Évêchés en 1552, qui lui sont confirmés par la paix de Cateau-Cambrésis en 1559, mais Metz ne sera définitivement intégrée au royaume qu'après la paix de Nimègue en 1678. Le monnayage municipal cesse en 1661.