Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Live auction monnaies billets cgb.fr
En stock
Recherche avancée

LM65 - Les mystères nazis du lac Toplitz LE CAËR Paul

Les mystères nazis du lac Toplitz LE CAËR Paul
Prix : 34.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : LE CAËR Paul 
Editeur : Paul LE CAËR  
Langue : français 
Caractéristiques : Deauville 2002, broché, 21x26, 148 pages, illustrations en couleur et en noir et blanc. 
Poids : 583  g.
Commentaire
Article
L'auteur, rescapé du camp de Mauthausen, fut l'un des témoins de l'"Opération Bernhard", la plus énorme opération de falsification de billets jamais entreprise, derrière les barbelés.
Il nous relate cette spectaculaire opération de déstabilisation à la lueur des plus récentes investigations. Le livre est remarquablement illustré..
Les mystères nazis du lac de Toplitz, par Paul le Caër, édition à compte d'auteur, Deauville, Octobre 2002, format 21x26, 148 pages, nombreuses illustrations noir et blanc, couverture souple, postface de Maurice Muszynski, disponible chez l'auteur schlier@wanadoo.fr ou à la librairie de CGF, 36, rue Vivienne, 75002 Paris, 34 € plus 3 € de frais de port et sur internet à http://www.cgb.fr/librairie/index.html .

Pourquoi donc parler d'un lac autrichien dans un journal de numismatique ? Simplement parce que si Bojarsky est le faussaire le plus admiré de tous les collectionneurs de billets en France, " Bernhard " est le " faussaire " de billets le plus admiré au monde. Et ses œuvres ont fini au fond du lac de Toplitz… 300 millions de livres sterling. Le livre de Paul le Caër nous compte leur histoire.

Il y a une raison bien simple pour laquelle cet auteur, inconnu des numismates, a écrit ce livre : il y était. À Mathausen, camp de concentration annexe de celui de Sachenhausen, où fut installée l' "Opération Bernhard ", la plus énorme opération de falsification de billets jamais entreprise, derrière les barbelés. Rescapé, officier de la Légion d'Honneur, il a publié plusieurs livres.

Premier point pour lequel l'auteur mérite un sérieux coup de chapeau, la publication, à un âge sinon canonique, du moins respectable, d'un livre à compte d'auteur, manifestement fabriqué de A à Z, sauf l'impression, par lui-même. Certes, quelques erreurs typographiques, le choix des polices de caractères, indiquent au professionnel le travail d'un amateur doué sur son ordinateur. Dans un monde où l'on rencontre chaque jour des numismates qui n'osent pas se connecter sur internet sous prétexte qu'ils sont trop vieux, Chapeau Bas !

Pour ce qui est de l'actualité de ce livre, ne pas oublier que les Talibans ont accusé les Russes d'avoir remis en marche la planche à billets qui avait, du temps de l'occupation soviétique, servi à fabriquer les " afghanis " authentiques, et d'avoir financé les maquis du Nord avec une émission complète rigoureusement identique à la première… Ne pas oublier aussi que le Congrès américain a accusé les Iraniens d'avoir, sur les machines de la Banque d'Iran et avec l'aide de techniciens formés aux USA du temps du Shah, douze milliards de dollars (si, il n'y a pas d'erreur, douze milliards de dollars en billets… Pour ce qui est de son coté historique, il fait le point très rapidement sur les faux billets fabriqués par Napoléon pour ruiner les économies anglaise, autrichienne et russe, l'histoire française officielle ne se vante guère de cet aspect du génie militaire de Napoléon…

Le livre en lui-même est écrit comme un roman, très vif et rapide, avec une très bonne iconographie et une analyse de l'historique de la falsification des billets, de l'évolution du travail, puis, la guerre terminée, des recherches, des découvertes et des recoupements.
Je l'ai lu d'une traite, c'est un livre aussi passionnant qu'un roman d'espionnage, et ne regrette qu'une chose : aucun numismate n'a pris la peine de rédiger un catalogue raisonné des " productions Bernhard ". Ceci reste à faire mais les exemples fournis dans le livres pourront nous aider dans le futur à distinguer les faux et vrais billets anglais d'avant-guerre, ce qui a quand même une sérieuse influence sur leur valeur marchande.


En attendant, ne ratez pas ce livre passionnant qui mêle la numismatique et la guerre de l'ombre !
Michel Prieur


.
Articles connexes