Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

v36_1184 - LÉON III et CONSTANTIN V Solidus

LÉON III et CONSTANTIN V Solidus
MONNAIES 36 (2008)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 856.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 1 100.00 €
Type : Solidus 
Date 737-741 
Nom de l'atelier/ville : Constantinople 
Métal : or 
Titre en millième : 1.000  ‰
Diamètre : 20  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 4,42  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un flan large, parfaitement centré des deux côtés. Les deux portraits sont fantastiques et semblent sortir du flan. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et son coupant d’origine 
N° dans les ouvrages de référence :  -  -  -  - 
Pedigree : Cet exemplaire provient de Tradart (Bruxelles) 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Titulature avers : d N LEO-N PAMYL’ E .
Description avers : Buste couronné de Léon III, vêtu de la chlamyde, tenant le globe crucigère de la main droite .
Traduction avers : (Notre seigneur Léon .
Titulature revers : d N CONS-TANTINY Z .
Description revers : Buste couronné de Constantin V, vêtu de la chlamyde, tenant le globe crucigère de la main droite .
Traduction revers : (Notre seigneur Constantin) .
Devant la croisette du globe crucigère, nous semblons voir une lettre (thêta, oméga minuscule ou epsilon). Ce type avec cette combinaison de lettres terminales des deux côtés (E/Z) semble beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux
Ce second type de solidus fut frappé après l’élévation de Constantin V comme Auguste le 25 mars 720 et sera frappé pendant plus de vingt ans. Remplaçant la croix du revers par des portraits “dynastiques”, Léon III inaugure une nouvelle politique, six ans avant le début de la querelle iconoclaste.

LÉON III et CONSTANTIN V

(25/03/720-18/06/741)

Léon III, paysan originaire de Syrie, devint auguste le 25 mars 717. Il renversa Théodose III le 24 juillet de la même année. Il repoussa victorieusement les Arabes qui étaient venus assiéger Constantinople (717-718). Léon III, surnommé l'Isaurien, fonda une dynastie appelée à régner un siècle sur l'Empire byzantin. Son fils, Constantin V, fut associé au trône dès 720. L'ennemi arabe fut contenu et l'Europe fut sauvée. Il s'allia avec les Bulgares et les Khazars. En 733, Constantin V, épousa la fille du khan Khazar. Léon III, avant de décéder remporta une grande victoire sur les Musulmans en 740 à Acroinon. Mais la querelle iconoclaste qui débuta sous son règne en 726 devait ébranler les structures idéologiques de l'Empire byzantin.