Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

Ls31 - Le Soldat Romain à la fin de la République et sous le Haut-Empire GILBERT François

Le Soldat Romain à la fin de la République et sous le Haut-Empire GILBERT François
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 29.00 €
Auteur : GILBERT François 
Editeur : ERRANCE 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris 2004, broché, 19 x 28, 192 pages, illustrations en couleur 
Poids : 720  g.
Lisibilité :
Illustrations :
Technicité :
Importance :
Commentaire
Article
Par son organisation et ses succès l'armée romaine a toujours fasciné ses contemporains et, jusqu'à nos jours encore, sa pompe et son décorum - manifestations de toute-puissance par excellence - ont été maintes fois plagiés au cours de l'histoire. Mais si les actions mémorables des grands généraux romains sont fréquemment mises en lumière par la littérature antique, au bas de l'échelle sociale et de la hiérarchie militaire, la vie du simple soldat demeure en demi-teinte ; mélange de légende et de réalité difficiles à dissocier. En recoupant les textes anciens et les découvertes les plus récentes de l'archéologie, l'auteur nous révèle ce qu'était la vie d'un soldat de Rome, depuis les réformes de Marius instituant la professionnalisation de l'armée, jusqu'à la fin du Haut-Empire, c'est-à-dire sur une période d'un peu plus de trois siècles. Grâce au travail de certains groupes de reconstitution, ressuscitant avec sérieux les équipements et les gestes de ces légionnaires, auxiliaires ou prétoriens, nous voyons aujourd'hui revivre ces conquérants et ces bâtisseurs anonymes, depuis leur entrée sous les enseignes, jusqu'à leur démobilisation.
François Gilbert est centurion dans la légion de l'ALAUDÆ (l’Alouette) fondée par César, et dont la mémoire demeure grâce à un minutieux travail de reconstitution et d’expérimentation. .
Articles connexes