Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Boutiques monnaies billets de cgb.fr
En stock
Recherche avancée

LR32 - La République des Médailles, numismates et collections numismatiques à Paris du Grand Siècle au Siècle des Lumières SARMANT Thierry

La République des Médailles, numismates et collections numismatiques à Paris du Grand Siècle au Siècle des Lumières  SARMANT Thierry
Prix : 70.00 €
Quantité
Ajouter au panier
Ajouter au panier
Auteur : SARMANT Thierry 
Editeur : Honoré Champion 
Langue : français 
Caractéristiques : Paris 2003, relié, 16X23,5, 448 pages, sources bibliographies, index 
Poids : 645  g.
Commentaire
Article
L'intérêt pour les monnaies et médailles est né en Europe avec la Renaissance. Pendant trois siècles, Paris fut la capitale européenne de la numismatique: les rois de France, les princes, les grands, les notables de la Cour et de la Ville y formèrent des collections importantes; les grands traités de la "science des médailles" sortirent des presses parisiennes. Colbert, Louis XIV, Napoléon et avec eux l'ensemble des élites françaises communièrent dans le culte d'une Antiquité gréco-romaine dont les monnaies offraient l'image la plus fidèle.
de 1860, ne se fondaLa République des médailles retrace les destinées de la curiosité numismatique depuis le XVIe siècle jusqu'aux années 1830. Collection royale et collections particulières, amateurs et savants, cabin ets, catalogues et "livres de médailles", polémiques érudites et marchandages numismatiques sont évoqués à partir des sources originales. Étude d'histoire des idées et du goût, ce livre est aussi une reconstitution du monde pittoresque des "médaillistes" parisiens, sujets du roi de France et citoyens de la République des lettres, entre Grand Siècle et Siècle des Lumières.
.
Thierry SARMANT - La République des médailles. Numismates et collections numismatiques à Paris du Grand Siècle au Siècle des Lumières. Paris : Honoré Champion, 2003. Collection Les dix-huitièmes siècles, n° 72. Couverture cartonnée, 436 pages, préface de Daniel Roche.

Conservateur en chef du patrimoine au Service historique de l'armée de Terre, l'auteur a déjà publié une thèse de l'École nationale des Chartes sur " Le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale, 1661-1848 ", Paris, 1994. Dans ce nouvel ouvrage, l'auteur nous fait découvrir les numismates et la numismatique aux XVIIe et XVIIIe siècles, en particulier à la charnière des deux siècles, là où la passion des médailles antiques culmine, emmenée par Louis XIV. C'est l'âge de la " République des médailles ". Plus largement, l'auteur place son champs de recherche entre la Renaissance et le XIXe siècle lorsque paraît la Revue numismatique. L'ouvrage de Thierry Sarmant mérite sa place dans une bibliothèque numismatique à côté de l'ouvrage d'Ernest Babelon, Traité des monnaies grecques et romaines, tome I, ouvrage dont il est complémentaire et auquel il apporte une dimension sociologique nouvelle sur l'histoire de la numismatique, des numismates et de la science numismatique. L'apport fondamental de la Numismatique aux sciences historiques est montré par les discussions acharnées entre savants, par exemple sur la chronologie des empereurs romains.

Au cours de l'ouvrage, apparaissent les grands noms des origines de la science numismatique, amateurs et collectionneurs, cercles ou bibliothécaires du Cabinet du roi devenu par la suite des médailles. L'ouvrage permet ainsi de croiser les collectionneurs assemblés autour de Monsieur ou du duc d'Orléans, les grands collectionneurs comme de Maisons ou Pellerin, les auteurs français comme Charles Patin, Jean-Foy Vaillant, l'abbé Bizot, François Le Blanc ou l'abbé Jean-Jacques Barthélémy mais aussi le Suisse André Morell, auteur en 1723 d'un fabuleux Thesaurus des monnaies de la République romaine, ou Ézechiel Spanheim. Au-delà des personnages, sont abordés tous les aspects satellites de la numismatique : les relations épistolaires entre collectionneurs, les ventes, les ouvrages de numismatique, la constitution des collections ainsi que la mode qui passe de l'Antique aux séries nationales et modernes.

On constate par comparaison avec notre époque autant de ressemblances que de différences. Chacune d'elles, dans un sens comme dans l'autre, nous aide à remettre en perspective aussi bien notre propre manière de collectionner que notre manière de classer, de comprendre, d'interpréter, voire même notre manière de donner de l'importance à tel ou tel aspect de la Numismatique au détriment de tel ou tel autre. L'ouvrage de Thierry Sarmant, en sus d'un immense apport d'informations sur l'histoire et les personnages de la Numismatique, nous aide en réalité à mieux nous comprendre nous-mêmes dans notre approche de notre collection. En cela, pour le collectionneur qui veut réfléchir à ce qu'il fait et comment il se situe dans l'histoire de la Numismatique, La République des médailles est important.

L'ouvrage est suivi d'une importante et utile bibliographie ainsi que des sources manuscrites ou imprimées utilisées. Dix-sept illustrations d'une qualité assez médiocre agrémentent l'ouvrage. Un index général détaillé permet de retrouver aisément une multitude de détails sur tel numismate, tel collectionneur ou tel personnage historique. Cet ouvrage est disponible dans toutes les bonnes librairies spécialisées comme auprès de CGF - 36, rue Vivienne - 75002 Paris - Tél. 01 40 26 42 97 (70 euros, ajouter 5 euros de frais de port) ou plus simplement sur Internet à http://www.cgb.fr/boutique/librairie.html

Stéphan SOMBART
.
Articles connexes