Mon panier



Vous n'avez pas d'articles dans votre panier




Continuer mes achats
Valider ma commande
Informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

Archives numismatiques cgb.fr
En stock
Recherche avancée

bpv_122474 - JULIA DOMNA Assarion TTB+

JULIA DOMNA Assarion TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 105.00 €
Type : Assarion 
Date : c. 200 
Nom de l'atelier/ville : Nicopolis ad Istrum, Mésie Inférieure 
Métal : cuivre 
Diamètre : 18  mm
Axe des coins : 6  h.
Poids : 2,74  g.
Degré de rareté : R2 
Commentaires sur l'état de conservation : Très bel exemplaire pour ce monnayage avec un portrait très expressif et une jolie patine vert olive. Flan irrégulier au revers 
Référence ouvrage : BMC.-  - Cop.- 
Avers
Revers
Commentaire
Historique
Description avers : Buste drapé de Julia Domna à droite, vu de trois quarts en avant, la chevelure en tresses, ramenées derrière la tête (L) .
Légende avers : IOULIA - SEBASTH .
Traduction avers : (Julia augusta) .
Description revers : Ciste d'où s'échappe un serpent à gauche .
Légende revers : NIKOPOLIT PROS ISTR .
Traduction revers : (Nicopolis sur Istrum) .
Semble complètement inédit et non répertorié avec la variante de légende de droit. Manque aux principaux ouvrages de référence.

JULIA DOMNA

(+217) Julia Domna

Augusta (194-217)

Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du Baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.